fbpx

8e édition du Cinéma sous les étoiles de Funambules Médias

8e édition du Cinéma sous les étoiles de Funambules Médias

70 projections gratuites en plein air pour éclairer le débat public

Le Cinéma sous les étoiles de Funambules Médias est heureux de dévoiler l’ensemble de sa programmation estivale. Du 27 juin au 9 septembre, 70 projections ancrées dans l’actualité locale et internationale animeront l’espace public dans l’ensemble de la métropole ainsi qu’à Longueuil et à Val-David, pour éclairer le débat public.

La formule unique du festival offre, cette année encore, une programmation riche et diversifiée composée du meilleur du documentaire social et politique dans une ambiance conviviale. Au-delà du simple ciné-parc, chacune des projections est suivie d’une rencontre avec les cinéastes ou avec des spécialistes des enjeux abordés. Les projections du Cinéma sous les étoiles génèrent ainsi des lieux d’échange privilégiés, favorisent le débat d’idées et permettent aux gens des quartiers où elles se déroulent de se rencontrer et de tisser des liens.

À CONTRE-COURANT DES FAUSSES NOUVELLES | UN REGARD ÉCLAIRANT SUR L’ACTUALITÉ POLITIQUE

Dans le bouillonnement des actualités politiques nationales et internationales, l’accès à de l’information vraie et de qualité est souvent mis à mal. Entre la pauvreté du contenu international que proposent nos grands médias nationaux et la multiplication des sites de fausses nouvelles, c’est difficile pour les citoyen.ne.s de s’y retrouver. Le Cinéma sous les étoiles tente de relever le défi d’offrir à la population une source d’information rigoureuse sur des enjeux sociaux et politiques qui sont souvent difficiles à cerner dans leur complexité. 

La programmation de cette 8e édition couvre un vaste éventail d’enjeux cruciaux ancrés dans l’actualité : le racisme systémique, la crise des réfugiés, la précarité des travailleurs, les luttes autochtones, les ramifications du néolibéralisme, la résistance au fascisme, le démantèlement des services sociaux, la militarisation du corps policier, les luttes environnementales et les propositions alternatives, etc.

Après 8 ans, et présentant gratuitement 40 longs et moyens métrages et 29 courts métrages, le Cinéma sous les étoiles de Funambules Médias est un rendez-vous annuel incontournable du cinéma documentaire.

FILM D’OUVERTURE | RISK de LAURA POITRAS – 28 JUIN PARC LAURIER

Présenté en ouverture le 28 juin, et pour la première fois avec sous-titres français, le film Risk (Laura Poitras, États-Unis/Allemagne) suit le célèbre fondateur de Wikileaks Julian Assange dans ses démêlés avec la justice. Avec ce documentaire immersif et controversé, la réalisatrice oscarisée de Citizenfour poursuit son séjour auprès de ces voix courageuses qui défient les autorités et mettent en lumière les secrets étatiques les plus compromettants.

LA PROGRAMMATION | UN APERÇU

 S’enchaîneront pendant tout l’été des œuvres qui ont marqué le cinéma documentaire cette année, dont:

Un journaliste au front (Santiago Bertolino, Québec), qui suit le parcours du reporter pigiste canadien Jesse Rosenfeld, qui a fait du Moyen-Orient son champ d’observation. Le film témoigne d’une réalité régionale complexe, tout en rendant compte de l‘évolution de la pratique journalistique dans le nouveau contexte médiatique imposé par l’internet.

Manoir (Martin Fournier et Pier-Luc Latulippe, Québec), lauréat du prix du meilleur film documentaire au Gala Québec Cinéma, s’intéresse à d’anciens psychiatrisés de l’hôpital de Saint-Hyacinthe victimes de la désinstitutionalisation et du démantèlement des services publics.

Angry Inuk (Alethea Arnaquq-Baril, Québec) aborde avec autant de sérieux que d’humour la discussion au sujet de la chasse au phoque qui, malgré qu’elle constitue une pratique ancestrale et qu’elle représente un aspect important du mode de vie inuit, suscite énormément de controverse.

Muros (Pablo Iraburu et Migueltxo Molina, Espagne) relate l’histoire vraie de personnes vivant de chaque côté de ces millions de kilomètres de clôtures, de grilles, de fils barbelés et de murs qui séparent le monde.

Demain l’usine (Clara Teper, France) documente l’aventure de ceux et celles que l’on appelle les Fralib, ces travailleurs que la multinationale Unilever a injustement mis à pied. Le film nous montre les rouages de leur réappropriation de l’usine et de sa conversion en coopérative ouvrière.

La sélection se poursuit avec plusieurs titres importants dont : Waseskun un documentaire sur des hommes au passé trouble et violent suivant un plan de traitement thérapeutique basé sur la philosophie autochtone ; Awake, A Dream From Standing Rock qui recueille des moments et des témoignages de la réserve de Standing Rock, au moment où s’organise la résistance contre le Dakota Access Pipeline; En cavale, qui traite de la réinsertion sociale de 3 jeunes quittant à l’âge adulte les centres de détention ; Les 3 Magaly qui porte sur une jeune journaliste autochtone hantée par un lourd secret familial et qui tente de se libérer de son héritage, fait d’oppression et de violence ; et Do Not Resist explore avec urgence et puissance la militarisation effrénée des corps policiers aux États-Unis depuis le 11 septembre 2001.

L’intégralité de la programmation ainsi que les lieux et les horaires des projections de cet été sont en ligne : cinemasouslesetoiles.org

BANDE-ANNONCE OFFICIELLE DE LA 8E ÉDITION 

Musique – Ah ouin, du groupe québécois Chocolat

Motion Design et montage – Alexandre Chartrand

Graphisme – Romain Lasser


CONFÉRENCES | PROJECTIONS-ÉVÉNEMENTS

Au cours d’une conférence organisée en collaboration avec Doc Québec, et qui rassemblera des documentaristes, des artisans du milieu, des producteurs et des diffuseurs, le Cinéma sous les étoiles se penchera sur l’impact du documentaire social et politique dans le débat public au Québec.

  • Mardi 22 août à MaBrasserie, coopérative de solidarité brassicole.

Le festival présentera également une série de projections-événements tout au long de l’été. Parmi celles-ci, la projection du film I Am Not Your Negro (Raoul Peck, États-Unis), nommé aux Oscars, qui précédera une table ronde du sommet Hoodstock sur le racisme systémique au Québec.

  • Mardi 29 août au Parc du Pélican, dans Rosemont–La Petite-Patrie.

 

COLLABORATIONS | PARTENARIATS

Le Cinéma sous les étoiles de Funambules Médias collabore avec des festivals et autres diffuseurs tels que les RIDM, Cinéma Politica, le Festival Présence autochtone, Vues d’Afrique, Courts critiques et les Cinémas Beaubien et du Parc. Les Éditions Écosociété et Lux Éditeur viendront également enrichir nos événements par une offre de livres complémentaires aux films présentés, et nos nombreux collaborateurs des milieux communautaires et militants vous permettront d’en connaître davantage sur les luttes et alternatives locales. Nos partenaires médias, Le Devoir et TV5 se joindront également à nous cet été. Sans oublier la Ville de Montréal, les Caisses Desjardins, la CSN et le Fonds de solidarité FTQ, qui appuient financièrement ce projet de grande envergure ; en plus du Conseil des arts et des lettres du Québec et du Conseil des arts de Montréal.  Finalement, dans le cadre du Conseil des arts de Montréal en tournée 2017, 11 projections sont prévues afin de présenter une sélection des meilleurs titres de 2016.

 ***

FUNAMBULES MEDIAS | PROMOUVOIR LE CHANGEMENT SOCIAL

Depuis 2008, Funambules Médias réalise et diffuse des œuvres à caractère social et politique de même qu’il propose des activités de médiation culturelle, de co.création et d’art communautaire militant. Funambules Médias s’inscrit dans un processus global de changement social en offrant une force médiatique autonome à des créateur.trice.s porté.e.s par des valeurs humanistes, en favorisant le rayonnement de voix sous-représentées de même qu’en stimulant la participation citoyenne à la vie démocratique.

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Cinéma / documentaire / Festival