fbpx

Boris sans Béatrice de Denis Côté ouvrira les RVCQ

Québec Cinéma est heureux d’annoncer que Boris sans Béatrice du réalisateur Denis Côté ouvrira en grande première nord-américaine la 34e édition des Rendez-vous du cinéma québécois (RVCQ) à Montréal le 18 février prochain.

 

Cette projection du dernier opus de Côté, aussi en compétition officielle de la 66e Berlinale, sera présentée au Cinéma Impérial et lancera les grandes SOIRÉES TAPIS BLEU des Rendez-vous du cinéma québécois, présentées par Bell.

 

 

« Aujourd’hui l’un des cinéastes québécois les plus prisés sur les circuits internationaux, Denis Côté a présenté ses premiers films aux RVCQ il y a près de 20 ans. Une longue relation de fidélité l’unit donc à notre festival et c’est avec fierté que nous lancerons notre 34e édition avec Boris sans Béatrice. Son tout dernier film vient encore confirmer que Côté est l’une des voix les plus originales, non seulement du cinéma québécois, mais aussi reconnu comme tel à l’échelle de la planète. Nous plongeant encore une fois dans un univers singulier qui cherche à s’éloigner des lieux communs du réalisme cinématographique, Denis Côté nous propose avec Boris sans Béatrice un film puissant, quasi shakespearien, porté par un James Hyndman qui trouve en Boris Malinowsky un rôle à la mesure de son immense talent » affirme Dominique Dugas, directeur des Rendez-vous du cinéma québécois.

 

Boris sans Béatrice

Mettant en vedette James Hyndman, Simone-Élise Girard, Denis Lavant, Isolda Dychauk, Dounia Sichov, Laetitia Isambert-Denis et Louise Laprade, Boris sans Béatrice raconte l’histoire de Boris Malinowsky (James Hyndman), un esprit fort et orgueilleux qui ne manque pas d’une certaine arrogance par rapport à ses réussites. Boris semble avoir atteint tous ses buts. Depuis un temps, sa femme Béatrice (Simone-Élise Girard), Ministre au Gouvernement du Canada, est clouée au lit victime d’une mystérieuse maladie. Pour fuir son tourment, Boris entretient une relation avec une collègue, Helga (Dounia Sichov), et se rapproche de la jeune domestique de la maison, Klara (Isolda Dychauk). L’apparition soudaine d’un inconnu (Denis Lavant) obligera Boris à se confronter au monde, à ses acquis et à ses certitudes.

Denis Côté

Dans les années 90, Denis Côté fonde nihilproductions et tourne une quinzaine de courts métrages. Il est journaliste et critique de cinéma avant de réaliser son premier long métrage Les états nordiques en 2005. Suit Nos vies privées en 2007. Curling, son cinquième long métrage, remporte les honneurs au Festival de Locarno et est montré dans plus de 70 festivals. Ses films ont été projetés dans des dizaines de manifestations cinématographiques. Vic+Flo ont vu un ours s’est mérité le prix Alfred Bauer lors de l’édition 2013 de la Berlinale en Allemagne. Boris sans Béatrice est le 10e film de sa carrière.

La sortie en salle du film Boris sans Béatrice, uneproduction de Sylvain Corbeil et Nancy Grant de Metafilms et distribué par K-Films, est prévue le 4 mars 2016.

Teaser du film :
Page Facebook du film : https://www.facebook.com/BorisSansBeatrice/
Page Twitter du film : https://twitter.com/boris_beatrice

 

Porte parole, Pascale Bussière

Avec la comédienne Pascale Bussières comme porte-parole, la 34e édition des Rendez-vous du cinéma québécois se tiendra à Montréal du 18 au 27 février 2016 dans le pôle cinéma du Quartier des spectacles, soit le Quartier latin. La programmation complète sera dévoilée le 3 février 2016.

 

 

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Cinéma / Festival