fbpx

Cent quarante-trois nominations pour Télé-Québec aux prix Gémeaux 2019

Dévoilement des finalistes des 34e prix Gémeaux, Télé-Québec reçoit sa plus grande récolte des 10 dernières années.

Quarante émissions, documentaires et projets numériques du média public se partagent un nombre record de 143 nominations.

La série coup de cœur de l’hiver, M’entends-tu?, qui signait le retour de Télé-Québec en fiction et qui a déjà reçu plusieurs récompenses au Canada et à l’international, décroche un impressionnant total de 14 nominations, dont meilleure comédie, meilleur texte et meilleure réalisation comédie, et cinq nominations en interprétation comédie. La première série de Florence Longpré sera de retour à l’hiver 2020 avec une nouvelle saison.

Au coeur de la programmation de Télé-Québec, les magazines éclairent les citoyens au quotidien depuis de nombreuses années. Pour la saison 2018-2019, ils récoltent pas moins de 34 nominations. Parmi ceux qui en reçoivent le plus, notons le favori des parents du Québec Format familial avec cinq nominations, dont meilleur magazine de services et meilleure animation : magazine de services. Succès télé-québécois depuis son arrivée à la télé, L’indice Mc$ween se démarque dans les mêmes catégories. Banc public, Curieux Bégin, Y’a du monde à messe, et la nouveauté du printemps Zone franche reçoivent chacune trois nominations. Ça vaut le coût, Deux hommes en or, Un chef à la cabane, Dans les médias et Les francs-tireurs sont également en nomination.

En fiction, la série familiale Conseils de famille, qui s’est terminée cette année, empoche cinq nominations, dont meilleure émission ou série jeunesse fiction : 12 ans et moins, meilleur texte : jeunesse et deux nominations en interprétation. Sa suite Clovis, qui sera diffusée à l’automne sur les ondes de Télé-Québec, récolte pour sa part quatre nominations, dont meilleure émission ou série jeunesse fiction : 13 à 17 ans. Nouvelle série de grande qualité qui sera diffusée à l’automne, la websérie La maison des folles se démarque avec cinq nominations, tandis que la websérie Georges est mort reçoit quatre nominations, dont meilleur texte et deux nominations en interprétation. Quant à la série à succès Like-moi!, dont la quatrième saison sera présentée à l’automne, elle continue d’accumuler les distinctions avec cette année cinq nominations dans des catégories de pointe dont meilleure série humoristique, meilleur texte : humour et meilleure interprétation : humour.

Partie prenante de son identité, les émissions culturelles de Télé-Québec reçoivent également leur juste part de nominations, notamment le nouveau plateau culturel Cette année-là, animé par l’inimitable Marc Labrèche, avec six nominations, dont meilleur magazine culturel. Événement unique et grandiose qui s’est tenu à la Maison symphonique de Montréal pour souligner le 50e anniversaire de la société d’État, le concert La symphonie de Télé-Québec a reçu deux nominations, soit meilleure réalisation : série ou spectacle de variétés ou des arts de la scène, et meilleur son : humour, variétés toutes catégories.

Avec son goût insatiable pour la découverte, Télé-Québec continue aussi de proposer des séries documentaires marquantes. Maintes fois récompensée par le passé, la série De garde 24/7 est de nouveau en nomination dans la catégorie meilleure série documentaire : société, titre qu’elle a déjà remporté deux fois. La série récolte en tout huit nominations! La nouveauté 180 jours, qui offre une incursion inédite au cœur d’une école secondaire, a beaucoup fait jaser à l’automne dernier. Elle se retrouve elle aussi nommée dans la catégorie meilleure série documentaire : société, en plus d’être saluée pour sa réalisation, sa recherche et son montage. Une deuxième saison sera présentée cet automne. La série documentaire Kebec a mis de l’avant la grande et la petite histoire du Québec et reçoit trois nominations, dont meilleure émission ou série documentaire : histoire et politique.

Parmi les autres documentaires finalistes, notons Apprenti autiste, sur la quête personnelle de Louis T à la suite de son diagnostic d’autisme; La bombe, sur le phénomène de la radicalisation au Québec; Cannabis illégal, un brûlot sur le marché noir qui continue de générer des millions de dollars aux trafiquants et revendeurs; François Barbeau : créateur de costumes, sur le grand artiste québécois; Mononcle, I speak français, Trafic, Troller les trolls reçoivent également des nominations. Toutes les productions documentaires uniques québécoises diffusées à Télé-Québec ont donc reçu au moins une nomination en 2018-2019.

Toujours portée par une volonté de faire place aux discussions autour d’enjeux de société, Télé-Québec ose des concepts différents. Avec Zone franche, en nomination dans trois catégories, dont meilleur magazine d’intérêt social, elle a pu aborder des sujets chauds comme l’immigration, le contrôle des armes à feu, la légalisation des drogues, et bien d’autres. La troisième saison des Brutes a continué de bousculer les idées préconçues et de susciter la discussion. Après avoir remporté l’an dernier les prix Gémeaux de la meilleure animation et de la meilleure émission ou série originale produite pour les médias numériques : magazine, la série est de nouveau en nomination dans cette dernière catégorie en 2019.

La chaîne préférée des enfants se distingue dans les catégories jeunesse avec un total de 39 nominations pour ses émissions et projets web! Télé-Québec a marqué un grand coup cette année avec le retour de Passe-Partout, qui récolte à elle seule sept nominations, dont meilleure émission ou série jeunesse fiction : 12 ans et moins, meilleurs décors : fiction et quatre nominations en interprétation. L’amour des jeunes pour le magazine Cochon dingue ne faiblit pas. L’émission décroche six nominations dans les catégories jeunesse meilleure émission : magazine (un titre qu’elle remportait en 2017 et en 2018), ainsi que meilleure animation, meilleure réalisation, meilleur texte, meilleure recherche et meilleur montage. Deux autres nominations s’ajoutent pour La spéciale Cochon dingue. La troisième saison de Marc-en-peluche reçoit pour sa part une nomination en interprétation.

Le jeu-questionnaire scientifique Génial!, qui rassemble les familles du Québec autour d’une pétillante curiosité pour les phénomènes scientifiques, est à nouveau en nomination pour meilleur jeu (titre qu’il a remporté sept fois), meilleure animation : jeu et meilleure réalisation : jeu. Cette saison, Stéphane Bellavance et Martin Carli marqueront en grand leur 10e saison et leur 1 500e expérience!

Avec sa Soirée MAMMOUTH, Télé-Québec offre des modèles positifs aux jeunes, des personnalités dont les actions sont inspirantes, parfois émouvantes parfois porteuses d’espoir. Elle reçoit sept nominations, dont meilleure émission ou série jeunesse : divertissement, meilleure animation : jeunesse, meilleure réalisation jeunesse : divertissement/magazine et meilleur texte : jeunesse. La websérie On parle de sexe, qui aborde le délicat sujet du sexe en s’adressant aux adolescents, se démarque avec quatre nominations dans les catégories émission ou série originale produite pour les médias numériques : jeunesse, soit meilleure émission, meilleure interprétation, meilleure réalisation et meilleur texte. On retrouve également la série de capsules Pourquoi? avec trois nominations.

Les animateurs de Télé-Québec ne laissent pas leur place! En effet, outre les animateurs de Génial! (Stéphane Bellavance, Martin Carli), de La Soirée MAMMOUTH (Pier-Luc Funk, Sarah-Jeanne Labrosse) et de Cochon dingue (Pascal Barriault, Valérie Chevalier, Marilou Morin, Pascal Morrissette), Guylaine Tremblay (Banc public), Marc Labrèche (Cette année-là), Christian Bégin (Curieux Bégin), Marie-Louise Arsenault (Dans les médias), Patrick Lagacé et Pierre-Yves Lord (Deux hommes en or), Sébastien Diaz et Bianca Gervais (Format familial), Pierre-Yves McSween (L’indice Mc$ween), Manal Drissi, Erich Etienne, Judith Lussier et Sébastien Ouellet (On se fera pas d’amis), Marianne Desautels-Marissal (Pourquoi?) et Raed Hammoud et Isabelle Maréchal (Zone franche) se retrouvent finalistes dans les catégories d’animation.

Rappelons que l’année dernière, Télé-Québec a remporté un total de 33 statuettes, soit 25 à l’Avant-première et au Gala des prix Gémeaux et 8 lors de la Soirée des artisans et du documentaire.

Consultez la liste complète des émissions de Télé-Québec en nomination au Gala des prix Gémeaux 2019 en cliquant ici.

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / documentaire / medias numériques / Nomination / Prix / Série télévisée / Télévision