fbpx

FCTMN dévoile les lauréates et le lauréat de son gala-bénéfice 2018!

FCTMN dévoile les lauréates et le lauréat de son gala-bénéfice 2018!

Le réseau Femmes du cinéma, de la télévision et des médias numériques (FCTMN) dévoile les noms des cinq lauréates qui seront honorées lors de la 17e édition de son gala-bénéfice qui aura lieu le mercredi 2 mai prochain à la Place des Arts.

« Évènement incontournable de notre industrie, le gala-bénéfice sera l’occasion de célébrer cette année encore des femmes qui ont, par leur travail et leur détermination, atteint des sommets dans leurs carrières », mentionne Natalie McNeil présidente de FCTMN.

 

 

Animé avec humour par Chantal Lamarre, et présenté par Bell Média, le gala-bénéfice saluera pour la deuxième fois la contribution d’un homme allié des femmes. Le récipiendaire sera Claude Joli-Coeur, Commissaire du gouvernement à la cinématographie et président de l’Office national du film, pour son implication et son leadership dans l’instauration de mesures favorisant la parité femme-homme dans l’industrie.

 

« Après un 25e anniversaire de FCTMN célébré devant une salle comble en 2017, le gala-bénéfice 2018 apportera un vent de renouveau. Plus vivant que jamais avec ses deux activités mensuelles, le réseau est fier d’honorer cette fois encore des personnalités phares de son milieu », conclut Brigitte Monneau, directrice générale de FCTMN.

 

Les billets seront en vente à la billetterie de Place des Arts dès 17h le 6 février : http://bit.ly/2EIQqvw

 

***

Présentation des lauréates et du lauréat

Catherine Beauchamp
Créatrice, productrice et animatrice, Le tapis rose de Catherine

En 2018, Le tapis rose de Catherine fête son 10e anniversaire, cumule 600 rencontres avec des artistes, 650 reportages produits et plus de 4 200 000 vues sur YouTube. Il était impensable pour FCTMN de ne pas souligner cet anniversaire et, surtout, le talent de sa créatrice, sa productrice et son animatrice, Catherine Beauchamp! Douée pour mettre en valeur le talent des femmes et consacrant depuis trois ans son Tapis rose entièrement au #girlpower, elle est une alliée incroyable pour les femmes de l’industrie et mérite à son tour d’être sous les feux de la rampe.

Récipiendaire de deux prix Gémeaux pour ses réalisations (2009 et 2015), Catherine Beauchamp est une insatiable de culture. Elle sait débusquer la nouvelle et la communiquer, comme en témoigne également son mandat de chroniqueuse culturelle au 98,5 FM.

 

_____________________________

 

 

Fabienne Colas
Actrice, réalisatrice, conférencière et entrepreneure

Actrice primée, réalisatrice, conférencière et entrepreneure, Fabienne Colas est la «Reine des festivals » ! Elle a créé et gère aujourd’hui 7 festivals entre Montréal, Toronto, New York City, Halifax et Port-au-Prince – incluant le Festival Intl. du Film Black de Montréal – le plus important du genre au Canada et le très populaire Festival du Film Black de Toronto. Présidente de la Fondation Fabienne Colas, elle soutient et promeut des films et artistes indépendants qui, autrement, ne seraient ni vus ni entendus. En 2015, elle reçoit la Médaille de l’Assemblée Nationale du Québec en reconnaissance de son leadership et de sa contribution à la lutte contre le racisme et la discrimination au Québec. Puis, en 2017 elle reçoit le Prix Harry Jerome Arts & Culture Award à Toronto. PDG de Zaza Production, elle a également siégé sur le conseil d’administration de la Société de Célébrations du 375e anniversaire de Montréal.

Il va sans dire qu’il était incontournable pour FCTMN cette année de souligner l’apport immense de Madame Colas à l’industrie du cinéma au Québec comme ailleurs!

 

___________________________

Lucie Léger
Directrice des programmes jeunesse, Télé-Québec

Lucie Léger a contribué au parcours de nombreuses équipes de production télévisuelle jeunesse au cours de sa carrière. D’octobre 2006 à janvier 2018, elle a occupé le poste de Directrice des programmes jeunesse et famille de Télé-Québec, dernier tournant d’une carrière de pas moins de 37 ans chez le diffuseur public. À ce titre, elle était responsable des productions extérieures et des acquisitions jeunesse, supervisant ainsi plus de 40% de la grille horaire. L’apport de Mme Léger a été marquant dans l’univers de médiatique des jeunes par son souci d’offrir aux enfants du Québec des contenus à la fois rassembleurs et de grande qualité. Auparavant chargée de programmation, madame Léger a activement contribué aux choix et aux orientations de la programmation jeunesse de Télé- Québec, en plus d’être partie prenante de nombreuses productions dont plusieurs ont été primées.

FCTMN souhaitait souligner en grand ce départ à la retraite d’une femme qui aura définitivement laissé sa trace dans l’imaginaire des québécoises et des québécois, chez le diffuseur pour qui elle oeuvrait et chez ceux et celles qui l’ont côtoyée!

 

___________________________

Odile Méthot
Présidente directrice générale, Fonds Harold Greenberg, Programme de langue française

Odile Méthot oeuvre dans le milieu artistique ainsi que dans le domaine cinématographique et télévisuel depuis plus de 25 ans. À titre de présidente directrice générale, Madame Méthot est responsable de la gestion du programme de financement de langue française du Fonds Harold Greenberg. Celle qui s’est jointe à l’organisation en 1996 à titre de directrice administrative a participé à la mise sur pied du programme tel qu’il est aujourd’hui. Depuis 2000, cette travailleuse de l’ombre, à qui nombreux projets cinématographiques canadiens doivent leur naissance, occupe le poste de présidente directrice générale. Au cours de ces années, son rôle l’a amenée à évaluer la qualité de centaines de projets soumis au Fonds et à assurer le suivi de plus de 1350 projets financés dont les investissements s’élèvent, à ce jour, à plus de 41 millions de dollars. Il va sans dire que son rôle dans l’industrie et son apport sont colossaux. C’est donc avec une très grande fierté que FCTMN souligne son talent cette année!

_______________________________

Danielle Trottier
Auteure, Unité 9, Cheval-Serpent

FCTMN rend hommage au travail de l’auteure Danielle Trottier pour la qualité de sa plume et ses rôles féminins nombreux, riches et diversifiés qui prennent d’assaut nos écrans! Désormais entrée dans le coeur du public québécois, Madame Trottier a vu sa première histoire être portée à l’écran en l’an 2000, après une carrière comme muséologue à titre de directrice de sites historiques, de gestionnaire de galeries d’art et de direction du département de Muséologie au Collège Montmorency. Il s’agissait d’Emma, une histoire racontant la vie d’une artiste et restauratrice de textiles anciens. Par la suite, une saga familiale a suivi : La Promesse, qui a été en ondes pendant sept ans. Des années de recherche et de documentation ont abouti à l’écriture d’Unité 9. Cette série, qui explore l’univers carcéral féminin vu de l’intérieur captive l’attention de centaines de milliers de spectateurs chaque semaine depuis 5 ans. Depuis l’automne dernier, sa plus récente série, Cheval-Serpent est en ondes. S’y déploie une confrontation entre deux demi-frères, l’un étant le maire apprécié de la ville et l’autre, le propriétaire incorruptible d’un bar de danseurs nus.

______________________________

Claude Joli-Coeur
Commissaire du gouvernement à la cinématographie et président de l’Office national du film

Diplômé en droit de l’Université de Montréal et membre du Barreau, Claude Joli-Coeur est une figure influente de l’industrie cinématographique et audiovisuelle depuis plus de 30 ans. Il a d’abord été spécialiste du droit du divertissement dans plusieurs entreprises du secteur privé avant de devenir le16e commissaire du gouvernement à la cinématographie et président de l’Office national du film du Canada. Claude Joli-Coeur est reconnu pour son habileté ́ à rallier, son style de leadership axé sur les résultats et son engagement marqué envers les communautés du pays.

C’est pour cet engagement envers les minorités et envers les femmes que FCTMN l’honore en 2018 de son prix Allié des femmes. En effet, en mars 2016, Monsieur Joli-Coeur a initié une mesure forte visant à atteindre la parité femmes-hommes : d’ici 2019, l’ONF affectera 50% de son budget de production aux films réalisés par des femmes et la moitié de ses productions seront signées par des réalisatrices. En mars 2017, cet engagement a été poussé encore plus loin, avec un objectif de 50% de femmes au sein des postes clés de création (montage, composition musicale, direction photographique et scénarisation) pour les projets en production en 2020 à l’ONF.

***

À propos de FCTMN

Fondé en 1991, Femmes du cinéma, de la télévision et des médias numériques (FCTMN) est le réseau des professionnelles de l’industrie qui soutient leur développement créatif et et de carrière en plus de faire rayonner leurs talents. Ses activités s’organisent autour de deux axes : la formation et le développement professionnel et le rayonnement et le réseautage.

 

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Avis à l'industrie / Cinéma / Événements / Gala / Nomination / Prix / Télévision