fbpx

FMC – Bureau de l’écran autochtone, indemnisations liées à la COVID-19 et plus

Fonds des Médias du Canada – Bureau de l’écran autochtone, indemnisations liées à la COVID-19 et plus

Cette semaine: le Bureau de l’écran autochtone investit plus de 3,8 millions $; le gouvernement du Canada prolonge et augmente le Fonds d’indemnisation à court terme pour productions audiovisuelles canadiennes; une présentation de notre directrice de la veille stratégique; et une rencontre avec Sylvie Peltier la productrice francophone établie en Colombie-Britannique Sylvie Peltier.

Le Bureau de l’écran autochtone a distribué plus de 3,8 millions $ en financement au développement aux créateurs racisés par le biais de son Fonds de solidarité et ses programmes de développement. «Le FMC est fier de soutenir ces initiatives depuis leur création» affirme la P. D.-G. du FMC, Valerie Creighton. «Ce résultat est en adéquation avec nos objectifs stratégiques, et nous serons là pour aider à créer davantage d’opportunités similaires dans l’avenir.»

Le gouvernement du Canada annonçait mercredi la prolongation et l’augmentation du Fonds d’indemnisation à court terme pour productions audiovisuelles canadiennes (FICT) jusqu’au 31 mars 2022. 50 millions $ s’ajoutent au financement initial du FICT.

Des façons dont nous consommons les contenus jusqu’aux écosystèmes de distribution, de production et de création, peu de choses sont comparables à ce qu’elles étaient il y a à peine un an dans notre industrie. Quelle est l’ampleur exacte de ces changements — et qu’en découlera-t-il? Découvrez-le dans «Reprendre, autrement», l’édition 2021 de notre rapport annuel sur les tendances.

Puisqu’il est question de notre rapport annuel sur les tendances: notre directrice de la veille stratégique, Catherine Mathys, en présentait les grandes lignes mercredi à l’occasion d’une conférence en ligne organisée par Zù. Regardez sa présentation sur YouTube.

«Même si on a accompli beaucoup, il y a une méconnaissance de la francophonie canadienne. Nous sommes souvent relégué.e.s à des productions de commande, à saveur régionale, alors qu’on peut faire beaucoup plus», dit Sylvie Peltier, de Red Letter Films. Rencontrez cette productrice britanno-colombienne passionnée sur Futur et médias.

Rappel: Comment vous portez-vous dans le contexte des reconfinements à l’échelle du pays? Faites-nous le savoir au moyen de la dernière vague de nos sondages concernant les milieux de l’audiovisuel et des médias numériques interactifs. Répondez au sondage approprié dépendamment de si vous représentez une entreprise de production cinématographique et télévisuelle ou une entreprise de médias numériques interactifs.

Consultez notre répertoire des programmes d’aide face à la COVID-19

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Cinéma / Télévision