fbpx

L’Association des réalisateurs et réalisatrices du Québec (ARRQ) présente les gagnants des Prix RÉALS 2019

Pascal Plante (Les faux tatouages), François Méthé (Une greffe pour la vie), Daniel Laurin et Josiane Lamarre (Révolution) et Zoé Pelchat (Dominos) gagnants des Prix RÉALS 2019

Pascal Plante, François Méthé, Daniel LaurinJosiane Lamarre et Zoé Pelchat se sont vus récompensés lors de la 2e édition des Prix RÉALS décernés par l’ARRQ. Les gagnants ont été dévoilés le 5 novembre 2019 au cours d’une cérémonie animée par Salomé Corbo.

Remis par l’Association des réalisateurs et réalisatrices du Québec, les Prix RÉALS ont pour but de souligner le travail de membres qui se sont démarqués en innovant par le biais d’une œuvre diffusée au cours de la dernière année. « Pour cette deuxième édition, nous avons ajouté une nouvelle catégorie afin de récompenser une œuvre de format court. Ce genre de format s’impose de plus en plus avec la multiplication des plateformes », explique le président Gabriel Pelletier.

Les faux tatouages réalisé par Pascal Plante (œuvre de fiction)

Les faux tatouages raconte l’histoire d’un jeune homme nouvellement majeur qui s’engage dans une relation amoureuse avec une fille marginale. Ce premier long métrage du réalisateur s’est démarqué par son casting en parfaite adéquation avec le scénario, sa direction d’acteurs à la fois juste et toute en finesse, de même que ses choix de réalisation d’une sobriété particulièrement efficace.

Une greffe pour la vie réalisé par François Méthé (œuvre documentaire)

Une greffe pour la vie suit le parcours de trois personnes en attente d’une greffe d’organe qui pourrait changer leur vie et même la sauver. En s’attaquant à un sujet encore tabou et en levant le voile sur des milieux complexes et des situations hautement émotives, le documentariste a habilement su conjuguer qualités humaines, sujet de société important et qualité cinématographique.

Révolution réalisé par Daniel Laurin et Josiane Lamarre (œuvre non-dramatique)

Révolution est une compétition de danse à grand déploiement. Grâce à 128 caméras disposées autour de la scène, le public peut apprécier la danse d’une façon jamais montrée à la télé. L’œuvre a été choisie pour son utilisation audacieuse d’une toute nouvelle technologie qui allie spectaculaire et sensibilité. Les réalisateurs ont d’ailleurs été partie prenante de la création de ce nouveau format entièrement québécois.

Dominos réalisé par Zoé Pelchat (œuvre format court)

Dominos met en scène une bande de jeunes paumés dont deux frères qui doivent composer avec le suicide de leur mère. La websérie a impressionné le jury par sa capacité à aller à l’essentiel, sa direction d’acteurs efficace et son montage respectant le rythme naturel des scènes. Cet ensemble où chaque épisode constitue un tableau bouclé et accrocheur fait preuve d’une humanité remarquable.

Des récompenses attribuées par des réalisateurs à des réalisateurs

Le jury, composé de Nathalie Trépanier, Emanuel St-Pierre et Bruno Boulianne, s’est penché sur des œuvres des différentes catégories soumises par des membres de l’ARRQ. Il a souligné la qualité, la variété et l’inventivité remarquables des candidatures reçues.

En plus d’un trophée conçu par l’artisan québécois Michel Leclerc, chaque gagnant est reparti avec des bourses de 1000$, des laissez-passer pour plusieurs évènements culturels, des forfaits villégiatures dans les Laurentides, de même que des services professionnels en audiovisuel. En tout, près de 30 000$ en prix ont été octroyés.

L’ARRQ remercie ses généreux partenaires

La Caisse de la culture, Roy Bélanger avocats, Difuze, Film Laurentides, le Bureau du cinéma et de la télévision du Québec, le Fonds des médias du Canada, Bell Média, la SODEC, Téléfilm Canada, Trinome Conseils, la Cinémathèque québécoise, le Théâtre Centaur, Danse Danse, le Théâtre du Trident, Strom Spa, L’inis, BAM library, APSV comptables professionnels agréés et HIT film.

À propos de l’ARRQ

L’Association des réalisateurs et réalisatrices du Québec (ARRQ) regroupe plus de 750 réalisateurs et réalisatrices œuvrant principalement en langue française au Québec dans les domaines du cinéma, de la télévision et du web. Elle a notamment pour mandat de défendre les intérêts et les droits des réalisateurs\trices et les représente en toute occasion et dans tout dossier.

SOURCE Association des réalisateurs et réalisatrices du Québec

https://reals.quebec/

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Cinéma / court métrage / documentaire / Prix