fbpx

Le Festival du film de l’Outaouais annonce les invités de sa 21e édition

Le Festival du film de l’Outaouais annonce les invités qui seront réunis à Gatineau pour rencontrer le public lors de sa 21e édition du 21 au 29 mars 2019.

La présidente d’honneur de cette 21e édition, Rose-Marie Perreault sera accompagnée de l’auteure Ingrid Falaise pour présenter le premier épisode de la série LE MONSTRE lors de la traditionnelle soirée du jour d’avant le 21 mars à 19h au Cinéma 9. Rémi Bezançon, le réalisateur du film d’ouverture LE MYSTÈRE HENRI PICK, nous fera également l’honneur de sa présence lors du gala d’ouverture le 22 mars à 19h au Cinéma 9. Il sera également accompagné par Vanessa Portal qui signe le scénario du film adapté du roman best-seller de David Foenkinos.

Tourné en Outaouais, MAD DOG LABINE des réalisateurs Renaud Lessard et Jonathan Beaulieu-Cyrsera présenté en primeur aux festivaliers en présence d’une partie de l’équipe du film les 26 et 27 mars. Également de la région, le jeune acteur Jacob Whiteduck-Lavoie accompagnera la réalisatrice Geneviève Dulude-De Celles pour présenter UNE COLONIE les 23 et 24 mars. Jérôme Léger viendra, quant à lui, présenter lors de la soirée du jour d’avant, son court métrage d’anticipation SAMI tourné à Ripon. La production Ottavienne NOËL EN BOÎTE sera projetée en présence de son réalisateur Jocelyn Forgues qui viendra à la rencontre du public le 22 mars. Il présentera également lors de la soirée du jour d’avant son court métrage AU BOUT DU COMPTE produit par l’ONF.

C’est un immense plaisir pour le festival d’accueillir l’acteur prolifique Yves Jacques qui présentera la première du thriller canado-luxembourgeois JUSTICE SUR LE NET de Pol Cruchten le 22 mars, ainsi qu’Alexandre Chartrand, à la même date, qui présentera son film AVEC UN SOURIRE, LA RÉVOLUTION. En outre, le réalisateur Ricardo Trogi viendra à la rencontre du jeune public lors d’une projection scolaire de 1991, le 25 mars. La réalisatrice de IMPETUS Jennifer Alleyn et l’actrice Pascale Bussières seront également disponibles pour entrevues téléphoniques depuis Florence où le film y est présenté au même moment.

Ateliers, classes de maîtres et rencontres professionnelles

Véritable lieu de rencontres entre les artisans du cinéma et le public, le Festival du film de l’Outaouais propose cette année un tête-à-tête avec Nicole Robert, classe de maître intimiste en formule brunch le dimanche 24 mars à 11h. L’actrice et présidente d’honneur de cette 21e édition, Rose-Marie Perreault et l’agente Nathalie Duchesne présenteront un atelier animé par Michel Picard sur le métier d’acteur le samedi 23 mars à 10h.

Ayant à cœur de stimuler la création cinématographique locale, le FFO met également en place cette année des rendez-vous professionnels. Ainsi, le vendredi 22 mars de 12h à 14h sera l’occasion de réunir l’industrie autour d’un dîner dédié aux nouvelles réalités en écriture et sur les plateaux. Le vendredi 22 mars, Mario Morin, acteur, coach et réalisateur, animera un atelier dédié à la préparation d’une scène au Cinéma 9; le dimanche 24 mars les auteurs-scénaristes sont invités à un atelier de lecture de leurs scénarios suivis par une lecture des monologues.

Le Festival du film de l’Outaouais accueillera par ailleurs plusieurs directeurs de festivals francophones internationaux venant s’inspirer du FFO pour leur prochaine édition. C’est le cas de Dominique Besnehard et Marie-France Brière du Festival du film francophone d’Anouglême, Jacques Matte du Festival de cinéma international en Abitibi-Témiscamingue, Hedi Saim du Festival du film français de Malaga et Guillhem Caillard du Festival CINEMANIA.

Billetterie

Les billets sont maintenant en vente au Cinéma 9, au Cinéma des Galeries Aylmer, ainsi que sur le web au www.offestival.com.

Pour connaitre l’ensemble de la programmation, visitez le www.offestival.com
Prenez part à la conversation au #FFO21

 

***

À propos du FFO

L’idée du Festival du film de l’Outaouais est née de La nuit des cinéphiles en mars 1998. Durant cet événement, plus de 4000 cinéphiles ont pu apprécier un cinéma différent. Didier Farré, organisateur de cette Nuit et aujourd’hui fondateur et directeur du Festival, se donna alors pour mission de promouvoir le cinéma d’auteur d’ici et d’ailleurs. C’est ainsi en collaboration avec la Société Radio-Canada et le journal Le Droit que fut créé en 1999 le Festival du film de l’Outaouais, tel qu’on le connait aujourd’hui.

Le Festival du film de l’Outaouais présente durant 8 jours consécutifs une centaine de projections de longs et courts métrages de fiction, d’animation ou documentaire provenant d’une vingtaine pays. Le festival offre une place prépondérante au cinéma d’auteur national et international et plus particulièrement aux productions québécoises et de l’Outaouais.

 

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Cinéma / Classe de maîtres / court métrage / Événements / Festival / websérie