fbpx

Le Fonds MELS annonce ses premiers récipiendaires

Sept longs-métrages québécois profiteront du Fonds MELS

Une enveloppe d’un million de dollars sera partagée entre des créateurs et des producteurs d’ici

Sept longs-métrages québécois de fiction et documentaires sont les tout premiers bénéficiaires du Fonds MELS! Les réalisateurs et producteurs qualifiés se partagent ainsi l’enveloppe totale d’un million de dollars de ce programme d’aide.

Lancé l’hiver dernier, le Fonds MELS prend la forme d’un soutien à la production, comprenant les services de location d’équipement, la postproduction image et son ainsi que les effets visuels. « Avec le Fonds MELS, nous nous rapprochons encore de l’industrie cinématographique québécoise et nous épaulons à la fois de jeunes créateurs et des artisans établis. » indique Marie-Christine Jean, directrice du développement des affaires de MELS. « Une telle initiative nous permet de réaffirmer à tous les membres de l’industrie québécoise du cinéma que nous sommes complices de vos projets. Nous sommes particulièrement fiers et heureux de contribuer à leur concrétisation. » réitère pour sa part, Michel Trudel, président de MELS.

Les projets retenus sont :

ERRANCE SANS RETOUR
Scénarisation et réalisation: Olivier Higgins, Mélanie Carrier
Production: Mö Films

Ce long-métrage documentaire fait valser entre les réalités quotidiennes d’un jeune réfugié rohingya habitant Kutupalong – plus grand camp de réfugiés au monde – et les fantômes vivants d’une population en exil. Dans ce lieu presque hors du temps et de l’espace, est-il encore possible d’exister ?

FEMMES AU SOMMET
Scénarisation : Caroline Côté
Réalisation: Florence Pelletier, Caroline Côté
Production: Les Films Denali Inc. (Samuel Trudelle, Florence Pelletier, Caroline Côté)

Ce long-métrage documentaire de 75 minutes suit cinq Québécoises dans un défi d’envergure lors d’une expédition de 20 jours dans le Grand Nord québécois. Elles y sont amenées à sortir de leurs zones de confort en traversant en autonomie le parc Kuururjuaq d’Est en Ouest, rendant hommage aux peuples autochtones qui ont parcouru cette traversée pendant des millénaires.

GRAND NORD
Scénarisation et réalisation: Annick Blanc
Production: 9244-0241 Québec inc. (Midi La Nuit) (Annick Blanc, Maria Gracia Turgeon)

Dans un chalet de chasse éloigné, Cynthia, une mystérieuse fugueuse, bouscule l’équilibre d’une bande de chasseurs y célébrant un enterrement de vie de garçon. Elle parvient habilement à se faire accepter, mais un accident de chasse confronte le groupe au dilemme de mettre en péril son confort par altruisme. Seule Cynthia semble prête à poser le bon geste, mais elle se laissera séduire un peu trop longtemps par le groupe. Humour, horreur, mystère et sensualité s’entremêlent dans un univers singulier.

LE SANG DU PÉLICAN
Scénarisation et réalisation: Denis Boivin
Production: Productions Dionysos inc.

Marie Guyart de l’Incarnation revient pour aider les dernières religieuses ursulines qui doivent quitter son monastère construit en 1642. Lors de ses rencontres contemporaines, elle revit les grandes étapes de sa vie. Avec son regard à rebours, elle défend les Premières Nations et les problèmes de l’époque qui persistent.

LES RAYONS GAMMA
Scénarisation et réalisation: Henry Bernadet Production: COOP Vidéo de Montréal (Jean-Martin Gagnon, Vuk Stojanovic)

Les rayons gamma nous plonge, l’espace d’un été, dans la vie de groupes d’adolescents du quartier St-Michel à Montréal. Confrontés à la fragilité des relations, ils discutent et vivent l’amitié, l’amour, les trahisons, l’ambition et les désillusions. Un film porté par une nouvelle génération de Québécois, diversifiée et inclusive, qui parle d’immigration, mais avant tout de la réalité quotidienne de ces jeunes.
Ce projet s’inscrit dans une démarche de cocréation avec des jeunes non-acteurs de l’école secondaire montréalaise George-Vanier.

NITASSINAN
Scénarisation: Réginald Vollant, Carlos Ferrand, Joséphine Bacon
Réalisation: Carlos Ferrand, Joséphine Bacon
Production: 9104-0998 Québec inc. (Josée Rock, Ian Boyd)

L’histoire de l’immense territoire boréale nommé Nitassinan, dont les Innus sont à la fois les habitants et les gardiens, se confond avec celle de la Nation Innue. Une histoire de résilience et de ténacité qui raconte le long périple de ce peuple et son va-et-vient entre les rivages et la forêt, le nomadisme et la sédentarisation, les valeurs de la culture ancestrale et celles des Blancs, le français et l’innu-aimun. Un récit inspirant qui entremêle images du passé et technologies du futur pour mieux se projeter dans l’avenir…

NULLE TRACE
Scénarisation et réalisation: Simon Lavoie
Production: 9402-6937 Québec inc.

En un avenir pas très lointain, N, une femme sans âge, mène sa draisine sur le chemin de fer. Contrebandière taciturne marquée par la vie, elle guide une jeune femme pieuse et son enfant au-delà de la Frontière sans savoir que son destin est lié à celle-ci et à ce lieu inhospitalier où une menace diffuse pèse.

À propos du Fonds MELS

Le Fonds MELS s’adresse à des producteurs ou à des réalisateurs québécois qui souhaitent compléter leur financement à l’étape de la production et(ou) de la postproduction de leurs projets de longs-métrages de type documentaire ou fiction. Pour connaître les critères d’admissibilité, visitez le fondsmels@mels-studios.com.

À propos de MELS

Membre de Groupe TVA, MELS Studios et Postproduction jouit d’une notoriété considérable dans l’industrie du cinéma. Forte de sa signature – Complice de vos projets – et de l’expertise de ses quelque 350 professionnels, l’entreprise offre notamment des services de location de studios et d’équipement, d’effets visuels, de postproduction image et son, de distribution, de mobiles de production et de diffusion cinématographique, télévisuelle, Web et sur appareils intelligents.

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Cinéma / Financement