fbpx

Les gagnants de la 17e Soirée des Jutra

Mommy de Xavier Dolan remporte dix trophées et confirme son parcours exceptionnel

Lancée en grand avec un Tapis rouge d’envergure diffusé en direct sur ICI Radio-Canada Télé et ICI.Radio-Canada.ca, la 17e SOIRÉE DES JUTRA a récompensé ce soir de nombreux artistes et artisans de notre cinéma qui se sont démarqués au cours de la dernière année. En tout, 21 trophées ont été remis à ceux qui travaillent sans relâche à nous raconter des histoires et nous faire voir le monde autrement. Québec Cinéma félicite tous les gagnants !

Mommy de Xavier Dolan a confirmé sa trajectoire exceptionnelleen récoltant dix statuettes. Le film produit par Metafilms (Nancy Grant) et Sons of Manual (Xavier Dolan) a retenu la faveur des membres votants dans plusieurs catégories de pointe : Meilleur film, Meilleure réalisation (Xavier Dolan), Meilleur scénario (Xavier Dolan), Meilleure actrice (Anne Dorval), Meilleur acteur (Antoine Olivier Pilon), Meilleure actrice de soutien (Suzanne Clément), Meilleure direction de la photographie (André Turpin) et Meilleur montage (Xavier Dolan). Mommy, qui a également fait sa marque sur les écrans internationaux, a obtenu le Jutra du Film s’étant le plus illustré à l’extérieur du Québec, en plus de se mériter le Jutra Billet d’or Cineplex remis au film ayant obtenu les meilleures recettes aux guichets québécois en 2014.

1987,du réalisateur Ricardo Trogi,s’est aussi démarqué en remportant trois Jutra, soit Meilleure direction artistique (Patrice Vermette), Meilleure coiffure (Daniel Jacob) et Meilleurs costumes (Valérie Lévesque).

Parmi les autres prix, mentionnons celui du Meilleur acteur de soutien décerné à Pierre-Yves Cardinal pour son rôle marquant dans le film Tom à la ferme. Le Jutra du Meilleur son a été remis aux artisans du film Tu dors Nicole, Sylvain Bellemare, Pierre Bertrand et Bernard Gariépy Strobl, tout comme le prix de la Meilleure musique originale remporté par Rémy Nadeau-Aubin et Organ Mood (Christophe Lamarche-Ledoux). Letravail de Lizane Lasalle du film Henri Henri a été récompensé dans la catégorie Meilleur maquillage.

Le mystère MacPherson de Serge Giguère a reçu le Jutra du Meilleur long métrage documentaire, Toutes des connes de François Jaros, celui du Meilleur court ou moyen métrage de fiction et Jutra de Marie-Josée Saint-Pierre est reparti avec le trophée du Meilleur court ou moyen métrage d’animation.

En rendant hommage à tous les finalistes et lauréats mais aussi à tous les films produits cette année, la 17e SOIRÉE DES JUTRA a permis de mettre de l’avant l’année exceptionnelle de notre cinéma, tant pour sa qualité que pour son rayonnement ici et à l’international.

Pénélope McQuade et Stéphane Bellavance ont animé la soirée avec tout le talent, la passion et la vivacité qu’on leur connaît. Les coproducteurs du gala Québec Cinéma et Radio-Canada ont tout mis en œuvre pour offrir au public un gala 100% cinéma québécois de haute qualité avec des animateurs complices et à l’aise dans un rythme soutenu et une ambiance chaleureuse. Bref, un gala sympathique et populaire comme en témoignent les conversations sur les réseaux sociaux !

Un numéro d’ouverture qui a donné le ton au gala.

Sylvie Moreau, Mélissa Désormeaux-Poulin, Emmanuel Bilodeau, Antoine L’Écuyer, Pierre-Alexandre Parenteau, Elisapie Isaac, Patrick Hivon, Adib Alkhalidey, Benoît McGinnis, François Létourneau, Isabelle Blais et Ginette Reno ont tour à tour déclaré leur amour à Miraculum, Ceci n’est pas un polar, Henri Henri, L’ange gardien, La petite reine, Uvanga, Rhymes for Young Ghouls, Maïna, 3 histoires d’Indiens, Tu dors Nicole, Tom à la ferme, 1987, Mommy et à toute la beauté de l’art cinématographique québécois.

Hommage à André Melançon
Un vibrant témoignage a été rendu à l’homme de cinéma André Melançon, récipiendaire du Jutra-Hommage. Après une touchante introduction de Marcel Sabourin, une chanson inédite, composée spécialement pour l’occasion par Michel Rivard, a été interprétée en compagnie des grands amis du cinéaste. Benoît Brière, Marcel Leboeuf, Guylaine Tremblay, le Dr Julien, Rock Demers ainsi que les acteurs principaux du grand classique La Guerre des tuques, Maripierre D’Amour et Cédric Jourde, accompagnés de 60 petits et grands fans du film qui aura marqué plusieurs générations, ont ainsi rendu hommage à André Melançon. Hommage qui s’est conclu dans une grande bataille de boules de neige à travers tout le Monument-National. Un élan d’amour qui portera André Melançon encore longtemps !

L’équipe artistique

Les auteurs Benoit Chartier, Marie-Andrée Labbé et Pascal Maillou ont travaillé sous la supervision du script-éditeur et metteur en scène Nicolas Boucher. La direction musicale a été confiée à Simon Godin. Jocelyn Barnabé agissait, pour la 14e année consécutive, à titre de réalisateur-coordonnateur. Québec Cinéma se réjouit d’avoir travaillé cette année encore avec l’équipe de la maison de production Fair-Play.

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Cinéma / Événements