fbpx

Les RIDM 2015, une 18e édition couronnée de succès!

Un succès incontestable pour les RIDM avec une augmentation de 34% des entrées payantes !

 

 

Terminée le 22 novembre dernier, la 18e édition des Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM) a connu un franc succès. Le public, les cinéastes, les professionnels et les artisans du milieu du cinéma, ainsi que les partenaires étaient au rendez-vous et ont fait de cette « édition de la maturité », une édition mémorable !

 

UNE 18E ÉDITION COURONNÉE DE SUCCÈS
Avec une augmentation de 34% des entrées payantes et une fréquentation globale de 63 200 personnes, le festival a été marqué par de nombreuses séances complètes, dont les trois séances de Homeland (Iraq Year Zero) de Abbas Fahdel, œuvre fleuve de 6 heures qui s’est vue remettre le prix du public et le Grand prix de la compétition internationale longs métrages. La popularité des œuvres québécoises fut notable, comme le montrent les séances bondées des films Bienvenue à F.L. de Geneviève Dulude-De Celles (Meilleur Espoir Québec/Canada), Un amour d’été de Jean-François Lesage (Grand prix de la compétition nationale longs métrages), Retour aux sources de Jean-Sébastien Francoeur et Andrew Marchand Boddy (Prix Magnus Isacsson et Prix des détenues), Police Académie de Mélissa Beaudet, À la poursuite de la paix de Garry Beitel, ou encore Maman? Non merci! de Magenta Baribeau et Pipelines, pouvoir et démocratie de Olivier D. Asselin.

Les RIDM ont rendu hommage à Chantal Akerman, figure éminente du cinéma qui s’est éteinte le 5 octobre dernier, en présentant son dernier film No Home Movie et le documentaire I Don’t Belong Anywhere – Le cinéma de Chantal Akerman de Marianne Lambert, ainsi qu’une séance spéciale du film d’Akerman De l’autre côté (2002). À travers deux rétrospectives majeures, le festival a mis en lumière l’œuvre du cinéaste américain Thom Andersen, et illustré le rapport fascinant de l’image fixe à l’image en mouvement, en présentant des films documentaires réalisés par des grands photographes, ou dont l’esthétique est influencée par la photographie.

Au total, les RIDM ont présenté 143 films, en 178 séances, provenant de 41 pays différents et déclinés en 25 premières mondiales et internationales, 24 premières nord-américaines, 23 premières canadiennes et 42 premières québécoises. Les festivaliers ont pu compter sur la présence de 135 invités de l’étranger, cinéastes et professionnels de l’industrie, qui sont venus présenter des films, donner des conférences et ont contribué à faire du festival un lieu qui favorise les échanges.

Côté palmarès, les RIDM ont décerné 11 prix totalisant plus de 20 000 $ grâce au soutien de fidèles partenaires.

En parallèle de la programmation de films, la discussion entre le compositeur islandais Jóhann Jóhannsson et le réalisateur Denis Villeneuve a permis d’aborder les enjeux de la composition musicale pour le cinéma. Autre temps fort, le Conseil des arts et des lettres du Québec a décerné l’Ordre des arts et des lettres du Québec à la cinéaste Alanis Obomsawin dans le cadre du festival. Cette distinction honorifique lui a été attribuée en reconnaissance de sa contribution remarquable au développement, à la promotion et au rayonnement artistiques du Québec.

Pour une quatrième année, la section UXdoc a démontré l’intérêt accru des festivaliers pour les œuvres interactives et de réalité virtuelle, avec notamment les projets Le photographe inconnu, Do Not Track et En attendant Bárðarbunga.

De retour à l’Ancienne École des beaux-arts de Montréal, le Quartier général des RIDM a enregistré plus de 34 000 entrées, s’affirmant comme le rendez-vous incontournable des festivaliers animé du soir au matin par des cocktails, des installations, des rencontres informelles, des activités de Doc Circuit Montréal et des soirées musicales Beat Dox.

DOC CIRCUIT MONTRÉAL
Doc Circuit Montréal (DCM) a eu lieu du 14 au 18 novembre et a compté plus de 4000 entrées.

DCM s’est traduit en 5 sessions de pitch, 6 ateliers spécialisés, 9 tables rondes, 33 conférences, 10 activités de réseautage, 142 invités, et 1260 rendez-vous d’affaires. Le marché s’est également distingué par son Talent Lab, à l’issue duquel une bourse d’accompagnement de 10 000$ a été remise par Canal D à un projet canadien francophone. Plus populaire que jamais, DCM a attiré non seulement un public de professionnels de tous les horizons mais aussi des invités d’envergure dont Brett Gaylor (Do Not Track), Philippe Müller (ARTE GEIE), Pamela Cohn (True/False), Michael Kronish et Patrick McGuire (VICE Canada), et Hajnal Molnar-Szakacs (The Sundance Institute), ainsi que deux délégations en provenance du Brésil et de la Bavière.

LES RIDM À L’ANNÉE
À l’année, les RIDM proposent une programmation riche et originale. Janvier 2016 marquera le début de la 5e année de leur cycle de projections mensuelles qui auront lieu au Cinéma du Parc.

LE FESTIVAL SERA DE RETOUR EN NOVEMBRE 2016
C’est du 10 au 20 novembre que les Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM) reviendront en 2016.

Seul festival au Québec entièrement dédié au documentaire, les Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM) offrent au public le meilleur du cinéma du réel en rassemblant les grands auteurs et les nouveaux talents à découvrir.

Informations : http://www.ridm.qc.ca/ info@ridm.qc.ca

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Cinéma / Événements