fbpx

Nouveautés de la semaine du 8 janvier 2021 sur TËNK le cinéma documentaire en ligne

À voir sur Tënk de la semaine du 8 janvier 2021

La plateforme Tënk présente des films à découvrir à la maison

Cette semaine, Tënk s’intéresse aux relations familiales et à la mémoire avec des documentaires soigneusement choisis pour leurs qualités cinématographiques.

La famille incarne le microcosme qui abrite la mémoire dans Bloody Daughter, où la fille de deux légendes du piano questionne la mère atypique qui l’a élevée en parallèle de sa carrière internationale, ainsi que dans Ma famille en 17 bobines, dans lequel la cinéaste Claudie Lévesque, benjamine d’une famille québécoise de 17 enfants, interroge l’héritage visuel de son enfance : les Super 8. Pour sa part, Un pied dans l’eau décrypte avec douceur et humanité les souvenirs traumatiques liés à l’eau de sept aînés décidés à dépasser leurs peurs pour apprendre à nager.

Également au programme cette semaine, deux courts métrages qui font voyager dans le temps : ASANASA, du montréalais Matt Soar, qui propose une incursion dans l’imaginaire de l’aventure spatiale et Abbaye, documentaire sonore de l’artiste Louis-Olivier Desmarais, qui nous amène au sein de la mythique Abbaye de Saint-Benoît-du-Lac où 27 moines vivent toujours, dans le silence de la nature et le recueillement.

Disponibles dès maintenant :

Abbaye de Louis-Olivier Desmarais, 34 min, 2019.
Une rencontre sonore des 27 moines de l’Abbaye de Saint-Benoît-du-Lac, sur les berges du lac Memphrémagog, y vivant selon les préceptes de la Règle de saint Benoît.

ASANASA de Matt Soar, 5 min, 2019.
Un voyage psychédélique et critique à travers l’imaginaire genré entourant les fusées et l’exploration spatiale.

Un pied dans l’eau de Susanne Kim, 78 min, 2016.
Malgré leur âge – entre 64 et 74 ans – cinq femmes et deux hommes décident de surmonter leurs craintes en s’inscrivant à leur premier cours de natation, dans la piscine de Leipzig. Ils nous prouvent qu’il n’est jamais trop tard pour se jeter à l’eau !

Ma famille en 17 bobines de Claudie Lévesque, 27 min, 2011.
Benjamine d’une famille de 17 enfants, la cinéaste nous offre un portrait choral de sa famille, en 17 bobines Super 8.

Disponible dès le 11 janvier :

Bloody Daughter de Stéphanie Argerich Blagojevic, 95 min, 2012.
Un portrait de la famille atypique de Martha Argerich, immense légende du piano, sous le regard de sa fille Stéphanie.

À PROPOS DE TËNK

Tënk a été créée à Lussas, en France, dans ce qu’on surnomme affectueusement Le Village documentaire. Depuis sa création, c’est plus de 1 000 oeuvres qui ont été diffusées en Europe francophone à des milliers d’abonné.e.s. En février, une équipe d’ici a lancé la version québécoise de la plateforme, avec la complicité d’une quinzaine de professionnel.le.s du milieu documentaire au Québec.

Parce que changer le monde est une tâche bien démesurée, Tënk se donne la mission plus modeste de renouveler les regards que l’on porte sur le monde par le biais de la diffusion d’oeuvres fortes et singulières. Tënk, c’est un festival de films… à l’année longue!

Pour découvrir Tënk : www.tenk.ca

Page Facebook : facebook.com/tenk.ca

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Cinéma / court métrage / documentaire / en ligne / Web