fbpx

ONF | PREMIÈRE MONDIALE de « BULLE » ou quand la jeunesse nous projette en 2050 !

BULLE ou comment survivre au cœur d’une grande ville où il fait 2 °C de plus en 2050 ?

Première mondiale le 29 août 2020 de « Bulle », récit interactif issu de Jeunes pousses, l’école interactive ONF × UQAM (onf.ca/bulle)

Projetez-vous en 2050 : quel sera l’effet des changements climatiques sur les villes ? De manière ludique, c’est ce qu’explore le récit interactif pour mobile Bulle (onf.ca/bulle), lancé en première mondiale le 29 août par l’Office national du film du Canada (ONF) et l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Créé par les huit étudiants et étudiantes de Jeunes pousses, l’école interactive ONF × UQAM, Bulle se déroule dans un Montréal plus chaud de 2 °C, où la seule solution pour survivre est de se mettre la tête dans une bulle. Avec sa poésie noire et ses animations contemplatives, ce court récit de cinq minutes saura engager des conversations sur l’environnement, sur le futur de l’humanité et sur l’écoanxiété, des préoccupations capitales pour les jeunes. Métaphore on ne peut plus d’actualité, l’œuvre sera lancée en collaboration avec le quotidien Le Devoir, qui publiera un dossier sur le sujet le samedi 29 août.

 

 

En nomination aux Gémeaux dans la section Meilleure expérience interactive : toutes catégories — les prix seront remis en septembre prochain —, Bulle devait initialement être lancé au printemps. La première a été repoussée au 29 août en raison de la pandémie.

Les faits en bref

  • À propos de Bulle  | Durée : cinq minutes

Bulle nous transporte à Montréal en 2050, dans un monde où aucune mesure n’a été prise pour endiguer les changements climatiques. Avec des illustrations délicates et une ambiance sonore mélancolique, les tableaux sont aussi entrecoupés de haïkus et d’animations contemplatives proposant des scénarios catastrophiques qui se déroulent dans la métropole. De nouveau-né à vieillard, l’avatar de l’utilisateur passe par différentes étapes de la vie et doit, à chaque tableau interactif, protéger la bulle qui englobe sa tête pour tenter de survivre dans cet environnement hostile. En balayant l’écran de son téléphone avec son doigt, l’utilisateur prend soin de sa bulle pour que son avatar ne disparaisse pas, que ce soit en la nettoyant ou en la colmatant. À la fin de sa vie, la bulle maintenant abîmée de l’avatar lui est retirée pour être léguée à un nourrisson… Survivra-t-il ?

 

 

  • Jeunes pousses ONF × UQAM : une équipe complémentaire, créatrice de nouveaux récits

L’école interactive Jeunes pousses permet à huit étudiants et étudiantes venant d’une diversité de programmes de l’UQAM de créer une œuvre interactive originale au Studio interactif de l’ONF. Cette équipe de créateurs et de créatrices développe un projet en huit semaines, selon une thématique donnée, et profite de l’expertise de spécialistes et de collaborateurs de l’ONF et de l’UQAM. L’an dernier, Clit-moi a connu un grand succès public et critique, devenant une œuvre de référence autant au Canada qu’à l’étranger.

Bulle est issu de la troisième cohorte de Jeunes pousses, qui devait travailler sur le thème des changements climatiques et de l’adaptation d’une ville comme Montréal à cette réalité :

  • Camille Foisy et Louise Hammouda – baccalauréat en communication (journalisme)
  • Jonathan Gagnon et Marianne Bourdages – baccalauréat en communication (médias interactifs)
  • Diana Aziz et Marie-Blanche Rossi – baccalauréat en design graphique
  • Gabriel Turcotte-Dubé – maîtrise en communication (jeux vidéo et ludification)
  • Andréa Henry-Etesse – maîtrise en sciences de l’environnement

La première cohorte a créé Déroutes en 2017 et la quatrième amorcera son travail au printemps 2021, sur le thème « Qu’est-ce qu’on mange ? ».

L’UQAM et la créativité

Seule université canadienne à offrir des cours dans toutes les disciplines artistiques, l’UQAM comprend également le plus grand pôle francophone de formation en communication au pays. Engagée dans le développement socioéconomique, scientifique et culturel de Montréal, l’UQAM est particulièrement novatrice et créative au sein de son milieu. Chaque année, ses étudiants et étudiantes participent à l’animation des espaces publics de la métropole par des installations architecturales éphémères et des projets de création qu’ils exposent dans le cadre de grands festivals montréalais.

arts.uqam.ca
communication.uqam.ca

L’ONF en bref

Au carrefour mondial des contenus numériques, l’Office national du film du Canada (ONF) crée des animations et des documentaires interactifs d’avant-garde, du contenu pour appareils mobiles ainsi que des installations et des expériences participatives. Les productions interactives et plateformes numériques de l’ONF ont remporté au-delà de 100 récompenses, dont 21 prix Webby. Pour accéder au contenu primé de l’ONF et découvrir le travail des artistes et des artisans, allez à ONF.ca, téléchargez les applications de l’ONF pour appareils mobiles ou visitez Pause ONF.

 

 

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Avis à l'industrie / Cinéma / médias interactifs / medias numériques / Web