fbpx

Les pieds en haut : voir le monde avec la sensibilité d’un enfant autiste

Première app de VR québécoise permettant d’expérimenter le quotidien avec la sensibilité d’un enfant autiste

Martine Asselin et Annick Daigneault, artistes en arts médiatiques et toutes deux mamans d’enfants autistes, lancent Les Pieds en haut, première application québécoise de réalité virtuelle qui propose d’expérimenter le monde selon le point de vue sensoriel d’une personne autiste, le 24 avril 2019, à 13 h, à l’école publique alternative Rose-des-Vents, au 4315 Beaubien est, là où leurs enfants ont vécu l’inclusion.

La phase I du projet, soit Les pieds en haut: Mathys , sera lancée sous la forme d’une activité de sensibilisation durant laquelle le spectateur est invité à se plonger dans les perceptions d’un enfant autiste de 5 ans pour vivre un moment du quotidien magnifié par son hypersensibilité et focus.

Réalisée de manière totalement indépendante grâce à la générosité de partenaires d’exception : Unlimited Vr, Peter Wilkinson, Topo Laboratoire d’écritures numériques, Makila, cette première phase du triptyque s’est méritée le prix « Docunexion » dans le cadre des RIDM , ainsi que celui du « Best Digital Creation Project » à Sunny Side of the Docs , à Larochelle, en France. Ce projet est appuyé par la Fédération Québécoise de l’autisme, Giant Step et Mélanie Ouimet, neurodiversité, l’intelligence sous toutes ses formes.

Les pieds en haut est un projet inclusif qui favorise la collaboration et la prise de parole des enfants, adolescents et adultes autistes à toutes les phases du projet, de la scénarisation à la narration et au jeu caméra, de la recherche aux conférences-ateliers.

“ L’inclusion est notre leitmotiv! Il était insensé pour nous de réaliser nos oeuvres sans collaborer avec les principaux concernés. L’autisme de mon fils m’aura permis de rencontrer des dizaines d’humains exceptionnels et d’intégrer la richesse de la neurodiversité dans nos créations ” – Annick

Cette première application sera suivie d’autres, illustrant différentes moments de la vie, de l’enfance à l’âge adulte. La prochaine, en animation 3D, est actuellement en phase de prototypage et engage le corps dans le flapping, maniérisme caractéristique de plusieurs personnes autistes. Il sera possible d’avoir un avant goût de ce prototype sur
place.

« Toutes les étapes de la vie présentent des défis différents pour les personnes autistes. Nous voulions nous-même mieux comprendre certaines situations qu’elles peuvent vivre, dans différents contextes et ouvrir le dialogue. » – Martine

Les créatrices souhaitent diffuser dès maintenant l’application «Les pieds en haut: Mathys» en offrant des ateliers et conférences dans les écoles, organismes et milieux de travail, afin de favoriser une meilleure compréhension de l’autisme et de contribuer activement à l’inclusion de toutes les formes d’intelligences dans la société. L’argent amassé grâce à ces activités servira à financer la prochaine phase de production et à soutenir l’organisme Sur le Fil, fondation pour l’Inclusion qui met sur pieds des projets inclusifs pour adolescents et adultes autistes.

Les journalistes sont invités à assister au lancement du 24 avril à l’école Rose-des-Vents. Il sera possible d’y essayer l’application et de discuter avec les enfants présents et les créatrices. Les créatrices remercient l’école et sa communauté de les accueillir pour ce lancement.

 

Pour confirmer votre présence lors du lancement ou pour des informations concernant les ateliers disponibles et la diffusion de l’oeuvre dans votre milieu, contactez: lespiedsenhaut@gmail.com et les Pieds en haut.

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / application / Événements / Médias immersifs / Réalité virtuelle