fbpx

Réouverture graduelle du secteur culturel du Québec

Réouverture graduelle du secteur culturel du Québec

Au Québec, réouverture des institutions muséales, des bibliothèques publiques et des cinéparcs, reprise des activités pour les studios d’enregistrements musicaux et sonores et les captations de spectacles 

La ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, annonce que les institutions muséales, les bibliothèques publiques et les cinéparcs pourront être rouverts au public partout au Québec à compter du 29 mai 2020 prochain, permettant ainsi la reprise de certaines activités culturelles dans ces lieux.

Mentionnons toutefois que, dans les bibliothèques publiques, seuls les services de prêts de livres et de documents seront de nouveau disponibles. L’accès aux rayons et aux lieux physiques demeure interdit, sauf pour le personnel autorisé, et ce, jusqu’à nouvel ordre. Les visiteurs ne pourront circuler que dans la zone des comptoirs de services.

Tous les établissements devront se conformer aux règles sanitaires édictées par les autorités de santé publique et la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail, comme le prévoit notamment le Guide virtuel de normes sanitaires COVID-19 pour les institutions muséales et les bibliothèques.

La ministre annonce par ailleurs que la Direction générale de la santé publique a émis des avis favorables en ce qui concerne la reprise des activités des studios d’enregistrements musicaux et sonores et les captations de spectacles sans public à compter du 1er juin prochain. Cette reprise est permise à condition de suivre les mesures générales en milieu de travail recommandées par les autorités de santé publique, de respecter une distance de deux mètres entre les personnes sur scène ou en studio et de limiter l’équipe technique à moins de cinq personnes.

« La culture québécoise est devenue un refuge pour les Québécois pendant la pandémie : ils ont pu se divertir et s’enrichir du talent de nos créateurs, alors que les activités et les lieux culturels étaient mis sur pause. Avec laréouverture des institutions muséales et des bibliothèques publiques, après celle des librairies, des disquaires et des galeries d’art, nous franchissons aujourd’hui une nouvelle étape dans la reprise graduelle des activités culturelles. Il était primordial de rendre ces lieux culturels sécuritaires avant que les citoyens puissent à nouveau avoir accès aux œuvres et au talent de nos créateurs. Je travaille en ce sens, avec le milieu et le ministère de la Santé et des Services sociaux, depuis le début de la crise de COVID-19, et nous poursuivons cette collaboration afin que les beaux jours reviennent », déclaré la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy

Faits saillants

  • Rappelons que les décisions en lien avec la réouverture des différents secteurs d’activités sont prises selon l’évolution de la pandémie de COVID-19 au Québec, et qu’elles peuvent être révisées à tout moment. La réouverture est mise en œuvre de manière graduelle afin d’en évaluer les répercussions sur la progression du coronavirus. D’autres annonces pour le milieu culturel seront faites en temps et lieu.
  • Les institutions muséales et les bibliothèques publiques doivent mettre en place des mesures de protection, tant pour leurs employés que pour leurs visiteurs, qui respectent le protocole élaboré par les autorités de santé publique et la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail. Le ministère de la Culture et des Communications les invite par conséquent à communiquer avec leurs associations nationales, afin d’obtenir l’accompagnement nécessaire à la planification de leur réouverture, dans le respect des mesures sanitaires qui s’imposent.

Une réouverture graduelle du secteur culturel pour plus de sécurité

Les bibliothèques publiques, les institutions muséales et les cinéparcs pourront de nouveau ouvrir à compter du 29 mai 2020. Les studios d’enregistrements musicaux et sonores ainsi que des salles de spectacles sans public pour captation pourront, quant à eux, rouvrir à compter du 1er juin 2020.

Tous les établissements concernés devront se conformer aux règles sanitaires édictées par les autorités de santé publique et mettre en place des mesures de protection, tant pour leurs employés que pour leurs visiteurs. La santé et la sécurité des Québécoises et des Québécois sont une priorité pour le gouvernement du Québec.

Cinéparcs

Considérant la possibilité de minimiser de façon importante le risque de transmission de COVID-19, les cinéparcs pourront rouvrir aux conditions suivantes :

  • Le respect des mesures générales en milieu de travail, des mesures pour les marchés d’alimentation et commerces essentiels et des mesures concernant la manipulation d’argent dans les magasins et les milieux de travail, formulées dans les recommandations de l’Institut national de santé publique du Québec;
  • Les passagers des véhicules doivent être des membres d’une même maisonnée;
  • La distanciation physique de 2 mètres entre les véhicules doit être respectée si les passagers demeurent dans les voitures; si les passagers sont autorisés à s’asseoir à l’extérieur de leur véhicule, la distance de 2 mètres doit être respectée entre les personnes qui ne sont pas des passagers d’un même véhicule;
  • Les services de restauration ne doivent pas être offerts autrement qu’en commande pour emporter;
  • Les aires de jeux doivent être fermées;
  • Les employés des cinéparcs doivent être en nombre suffisant pour faire respecter les consignes de distanciation physique.

Institutions muséales et bibliothèques

Dans les bibliothèques publiques, seuls les services de prêts de documents seront de nouveau disponibles. L’accès aux rayons et aux lieux physiques demeurera interdit, sauf pour le personnel autorisé, et ce, jusqu’à nouvel ordre. Les visiteurs ne pourront circuler que dans la zone des comptoirs de services.

La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) met d’ailleurs à la disposition des institutions muséales et des bibliothèques des outils spécifiques pour les soutenir dans leur prise en charge de la santé et la sécurité en lieu de travail. Ces outils ont notamment comme objectif d’aider les institutions muséales et les bibliothèques publiques à mettre en place les mesures de prévention appropriées afin que leurs activités puissent reprendre dans les conditions les plus sécuritaires dans le contexte de COVID-19.

Ces outils sont complets et permettent de répondre aux interrogations du milieu. Ils ont été élaborés par la CNESST, de concert avec la Direction générale de la santé publique, le ministère de la Culture et des Communications, l’Institut national de santé publique du Québec, de même que les associations sectorielles, syndicales, patronales et municipales de ce secteur d’activités.

Pour télécharger les outils de la trousse de la CNESST, qui comprend un guide virtuel de normes sanitaires COVID-19, une affiche ainsi qu’une liste de vérifications quotidiennes, les institutions muséales et les bibliothèques publiques peuvent se rendre sur le site Web de la CNESST.

Salles de spectacles

Les salles de spectacles sans public pour captation et les studios d’enregistrements musicaux et sonores pourront rouvrir aux conditions suivantes :

  • Le respect des mesures générales en milieu de travail formulées dans les recommandations de l’Institut national de santé publique du Québec;
  • Les personnes sur scène doivent garder entre elles une distance d’au moins 2 mètres;
  • L’équipe technique doit être réduite au minimum (moins de 5 personnes).

Une réouverture graduelle pour plus de sécurité

La réouverture du secteur culturel est faite de manière graduelle afin d’en évaluer les répercussions sur la progression du coronavirus. Les décisions en lien avec la réouverture des différents secteurs d’activités sont prises selon l’évolution de la pandémie de COVID-19 au Québec et peuvent être révisées à tout moment.

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités