fbpx

Sommets du cinéma d’animation du 23 au 27 novembre 2016

Innovation, découvertes et créativité : Les Sommets du cinéma d’animation célèbrent en grand leur 15e édition du 23 au 27 novembre 2016

***

La Cinémathèque québécoise est heureuse d’annoncer la 15e édition des Sommets du cinéma d’animation qui auront lieu du 23 au 27 novembre prochain au sein de ses locaux du boulevard de Maisonneuve à Montréal ainsi qu’au Centre PHI. Au programme : 148 courts métrages, deux longs métrages, deux classes de maître, quatre conférences, trois expositions, une série de rencontres professionnelles, une programmation jeunesse ainsi qu’une programmation spéciale consacrée à l’animation au Jardin de réalité virtuelle du Centre PHI. De plus, cette 15e édition des Sommets sera marquée par la plus grande présence d’invités internationaux de l’histoire du festival.

***

Films d’ouverture

C’est le long-métrage Window Horses : The Poetic Persian Epiphany of Rosie Ming (La vie en Rosie : L’épopée persane de Rosie Ming), en première québécoise, qui donnera le coup d’envoi de cette 15e édition, en présence de la cinéaste Ann Marie Fleming, le mercredi 23 novembre à 19h00 dans la Salle principale de la Cinémathèque québécoise. Présenté en première mondiale au dernier Festival international du film d’animation d’Annecy, ce film raconte l’histoire d’une jeune poète canadienne entreprenant un voyage fondateur qui la conduira en Iran, au cœur de son passé familial multiculturel. L’œuvre, à laquelle Sandra Oh, Don McKellar, Nancy Kwan, Ellen Page et Shohreh Aghdashloo prêtent leur voix, est coproduite par Stickgirl, Sandra Oh et l’Office National du Film (ONF), et distribuée au Québec par Métropole Films.

La soirée d’ouverture, présentée en collaboration avec l’ONF, Métropole Films et Wallonie-Bruxelles International, débutera par la projection du court métrage Je ne sens plus rien, présenté en première mondiale en présence des cinéastes Noémie Marsily et Carl Roosens. Dans cette coproduction Belgique/Canada, savoureuse satire dessinée de notre monde en déroute, deux amoureux vivent dans une nacelle, tout en hauteur, pour se tenir à l’écart de l’agitation de la planète.

 

Projection – événement du film LOUISE EN HIVER

En outre, les Sommets présenteront Louise en Hiver, le film de Jean-Francois Laguionie, lors d’une projection – événement organisée avec le soutien d’Axia Films et d’Unifrance et en présence du réalisateur. Le film, réalisé comme une véritable peinture animée par le biais des techniques de l’animation 3D et 2D, a fait sa grande première nord-américaine lors de la dernière édition du Festival de cinéma de la ville de Québec (FCVQ) et a reçu le Grand prix du long métrage au Festival international d’animation d’Ottawa. Cette coproduction Canada/France compte notamment parmi sa distribution l’actrice française Dominique Frot (The Smell of us, Elle s’appelait Sarah) qui prête sa voix au personnage de Louise.

 

Programmes compétitifs

Les Sommets proposent de découvrir le meilleur de la production animée de l’année avec 32 films provenant de partout dans le monde, répartis dans trois programmes. Parmi la sélection, trois films seront présentés en première mondiale : La bêtise de Thomas Corriveau (Québec), inspiré des gravures de Goya ; le festif et musical Casino de Steven Woloshen (Québec) et la spectaculaire science-fiction Time Rodent de Ondrej Svadlena (France / République Tchèque). À noter également le film de Diane Obomsawin, J’aime les filles, adaptation cinématographique de son dernier album publié en 2014 sur la découverte du désir homosexuel, qui a obtenu le Grand prix Nelvana du court métrage indépendant au dernier Festival international d’animation d’Ottawa. Ainsi que le film québécois We drink too much de Chris Lavis et Maciek Szczerbowski, mettant en scène deux pigeons un peu trop portés sur la bouteille. Soulignons en outre deux productions internationales : SAMT (Silence) de Chadi Aoun (Liban), film audacieux sur la répression des libertés et de la diversité sexuelle, et No Offense de Kris Borghs (Belgique), hilarant film post-Charlie sur la caricature et la censure.

Section étudiante

La compétition propose également une section étudiante, composée de deux programmes, pour découvrir les talents de demain à travers 29 films. Parmi ceux-ci, notons que trois œuvres proviennent de l’Université Concordia : Nutag-Homeland de Alisi Telengut, une peinture en mouvement sur la déportation du peuple kalmouk par l’URSS en 1945-47 ; l’animation documentaire Le Clitoris de Lori Malépart-Traversy, qui permettra de tout connaître sur cet organe féminin, et Hi, it’s your Mother de Daniel Sterlin-Altman, une truculente parodie de téléroman en animation de marionnettes.

 

Section films très courts

Enfin pour la première fois, le festival propose une nouvelle section compétitive proposant 33 films très courts, d’une durée de moins de 2 min 30. Lors de cette projection participative, le public sera invité à exprimer son opinion afin de déterminer le gagnant.

 

Panorama Québec + Canada

Les festivaliers sont aussi invités à découvrir le meilleur de l’animation canadienne, avec le Panorama Québec + Canada, qui offrira une sélection de films provenant de tout le pays, dont Une tête disparait de Franck Dion (Québec / France), lauréat du Cristal du court métrage au dernier Festival international du film d’animation d’Annecy et Vaysha, l’aveugle de Theodore Ushev (Québec), prix du Jury au dernier Festival d’Annecy également et mention spéciale au FNC 2016.

 

Programmes non compétitifs

Le Panorama étudiant Québec + Canada permettra d’apprécier les œuvres de la relève d’ici, avec un florilège de films du Québec, de l’Ontario et de la Colombie-Britannique.

Rappelons que, pour la première fois cette année, les Sommets s’associent avec les Rencontres Internationales du Documentaire de Montréal (RIDM) pour présenter la section Le Réel animé, composée de deux programmes de films internationaux montrant le lien entre cinéma d’animation et genre documentaire. Ce sera l’occasion de découvrir L’inventaire des biens meubles de Monsieur Lambert de Lucie Lambert (Québec), présenté en première mondiale, ou encore Oscar de Marie-Josée Saint-Pierre (Québec).

 

Rétrospective et classes de maître

Une journée avec Diane Obomsawin
Bédéiste et cinéaste d’animation québécoise d’origine abénaquise, connue sous le pseudonyme « Obom », Diane Obomsawin s’est imposée un peu partout dans le monde pour son style unique, à la fois naïf et minimaliste, et ses personnages à tête d’animaux. Cette artiste multidisciplinaire profitera de sa présence aux Sommets pour donner une lecon de cinéma exceptionnelle d’une durée de cinq heures, au cours de laquelle elle présentera et commentera tout d’abord ses films et ses bandes-dessinées, avant d’inviter le public à participer à la création d’un gif animé inspiré de son humour légendaire. Cette classe de maître est présentée en collaboraiton avec l’ONF.

Leçon de cinéma de Joan Gratz
Le Festival accueillera l’artiste accomplie Joan Gratz, lauréate d’un Oscar pour son court métrage d’animation Mona Lisa Descending a Staircase (1992). À la fois réalisatrice, artiste et animatrice, Joan Gratz est une personnalité de premier plan de l’animation américaine indépendante. Lors de cette rencontre, organisée en partenariat avec le Consulat général des États-Unis à Montréal, elle présentera ses films et expliquera la technique du « claypainting » (peinture à la pâte à modeler), dont elle a été la pionnière.

 

Rencontres et conférences

Animation, journalisme et critique de cinéma
Comment se pratique le métier de journaliste et de critique dans un milieu « tricoté serré » comme celui de l’animation ? Trois invités représentant des médias étrangers se penchent sur la question : Amid Amidi (Cartoon Brew, États-Unis), Stéphane Dreyfus (La Croix, France) et Alexis Hunot (Zewebanim, France). La discussion aura lieu en anglais. La présence d’Amid Amidi, qui présentera sa vision et celle de Cartoon Brew, est possible grâce au soutien du Consulat général des États-Unis à Montréal.

 

Conférence Framestore sur les créatures virtuelles
Le Festival accueillera pour la deuxième année consécutive le studio d’effets visuels Framestore, lauréat d’un Oscar et d’un BAFTA, qui a participé à de nombreuses productions américaines majeures parmi lesquelles The Martian et Avengers : Age of Ultron. Lors de cette rencontre, Pierre-Loic Hamon viendra présenter en quoi consiste le travail visant à créer des créatures virtuelles dans les films à grand spectacle.

 

Comment se trouver un emploi dans l’industrie des effets visuels ?
À l’occasion des Sommets, le studio Framestore organisera également une table ronde avec des intervenants de l’industrie pour discuter avec des étudiants et répondre à leurs questions autour des métiers dans le domaine de l’animation et des effets visuels.

 

Du fric et du public
Le Festival proposera une discussion autour des enjeux du financement des films et leur diffusion auprès du public, dans un monde dominé par Internet. Michael Fukushima, producteur exécutif du studio d’animation du programme anglais de l’ONF, s’entretiendra à ce sujet avec deux cinéastes de Vancouver : Ann Marie Flemming (réalisatrice de Window Horses) et Eoin Duffy (réalisatreur de I Am Here).

 

Une histoire de l’animation presque parfaite
Les Sommets recevront pour la première fois le spécialiste de l’animation, historien de réputation internationale rattaché à l’Université de Lächerlich, Julien Bernatchez, Ph. D, qui viendra partager sa connaissance sur les origines de l’animation et qui profitera de cette conférence pour illustrer les principaux développements du domaine grâce à des exemples puisés dans le patrimoine.
L’Avenir / The Future

Le Festival organisera enfin une rencontre dédiée aux professionnels de l’industrie, sous forme d’un petit déjeuner convivial au cours duquel les participants, d’ici et de l’étranger, pourront fraterniser et présenter leurs projets en cours de production afin de donner un aperçu des projets attendus l’année prochaine. En collaboration avec le Centre Phi.

 

Programme jeunesse
Le Festival convie à nouveau cette année les familles avec des activités dédiées aux plus jeunes. Au menu, un atelier d’animation et une projection de courts métrages.
Les animateurs en herbe pourront ainsi profiter d’un atelier Stop Motion offert par l’équipe du Festival Stop Motion Montréal, qui leur permettra d’explorer trois techniques d’animation image par image : pâte à modeler, papiers découpés et objets.

Les enfants et leurs parents pourront également découvrir un programme de 11 films sans dialogues, provenant d’Europe, présenté en collaboration avec le FIFEM (Festival International du Film pour Enfants de Montréal) et le Festival Ciné-Jeune de l’Aisne.

Remise du prix René-Jodoin à Steven Woloshen
Pour la deuxième année, les Sommets décerneront le prix René-Jodoin, qui récompense le travail accompli par une personnalité de l’animation canadienne. Cette année, le lauréat de ce prix est l’animateur montréalais Steven Woloshen, pionnier dans l’art du dessin sur pellicule, dont les œuvres ont été présentées au Festival international du film d’animation d’Annecy, au Festival du film d’animation d’Ottawa, ainsi qu’au Festival Anima de Bruxelles ou encore au Tampere International Short Film Festival. Les Sommets souhaitent ainsi récompenser l’excellence de son œuvre, son engagement dans sa discipline et sa volonté de transmettre son savoir-faire et ses connaissances.

Expositions
Clyde Henry Productions
Le collectif Clyde Henry, composé de Chris Lavis et Maciek Szczerbowski, et spécialisé dans l’animation en Stop Motion, compte à son actif plusieurs œuvres dont Madame Tutli-Putli, récipiendaire du Génie du Meilleur film d’animation en 2008 et Cochemare (2013). Les marionnettes utilisées dans leurs films, véritables œuvres d’art débordant de créativité, feront l’objet d’une exposition dans le cadre du Festival.

Morceaux choisis
La Cinémathèque québécoise profitera des Sommets pour exposer les nombreux artefacts du cinéma d’animation (dessins, marionnettes, correspondance, peintures) acquis au cours des années et les faire découvrir au public.

Diane Obomsawin : œuvres graphiques
Pour accompagner la leçon de cinéma et la présentation des films de Diane Obomsawin, artiste accomplie aux talents multiples, les Sommets organisent une exposition de ces œuvres qui permettront aux festivaliers de prendre la mesure de ces nombreux talents, tant en bande-dessinée, en illustration et en peinture.

Jardin de réalité virtuelle- Spécial animation au Centre PHI
À l’occasion des Sommets, le Jardin de réalité virtuelle du Centre PHI se consacrera au cinéma d’animation. En entrée libre, le Jardin présentera dès le 23 novembre six œuvres récentes, projetées sur 360 º.

5 à 7
Les Sommets inaugurent cette année une série de 5 à 7 qui dynamiseront les soirées du festival en conviant le public à des rencontres conviviales avec des intervenants de l’industrie.

5 à 7 de Qui fait Quoi
Lors de cette rencontre, en collaboration avec le Qui fait Quoi, un panel d’experts viendra discuter de la viabilité des petits studios d’animation au Québec. Le Qui fait Quoi profitera également de cette soirée pour lancer son tout nouveau Guide de l’industrie : ANIM_VFX.

5 à 7 de Frima
Lors de cet événement, le studio Frima viendra présenter sa nouvelle application Oùest Monsieur Pug ?, un jeu mobile de géolocalisation en réalité augmentée, conçu en collaboration avec l’ONF.

5 à 7 des artistes en résidence
La Cinémathèque québécoise reçoit, du 31 octobre au 7 décembre, six jeunes artistes dans le cadre d’une résidence de mentorat en cinéma d’animation. Cet événement sera l’occasion pour les festivaliers de les rencontrer et de découvrir leur travail. En collaboration avec l’ONF et le Consulat général de France.

Prix et Jury
Les Sommets se clôtureront par une remise de prix le dimanche 27 novembre à 17h au Bar Salon de la Cinémathèque québécoise.

Le Grand Prix de la compétition internationale et le Prix spécial du jury seront décernés par le jury de la compétition internationale et canadienne, constitué de l’animateur et illustrateur Philippe Arseneau Bussières ; le cinéaste d’animation Jacques Drouin, spécialiste de l’écran d’épingles ; Matthieu Dugal, animateur de l’émission La Sphère à Radio-Canada ; Madi Piller, cinéaste d’animation, programmatrice et commissaire indépendante et Nicole Robert, présidente et fondatrice de GO Films. Le Grand Prix de la compétition internationale sera assorti d’une bourse de 2000$. Le jury choisira également le lauréat du Prix Guy-L. Côté du meilleur film d’animation canadien, assorti d’une bourse de 1500$, offerte par Mme Nancy Coté, ainsi que le Prix du meilleur très court métrage.

Le jury étudiant sera composé d’étudiants d’universités québécoises : Alex Chocron de l’UQAM, Charles Lavoie de l’Université Concordia et Juliette Léonard de l’Université de Montréal. Ils remettront le Prix Framestore du meilleur film étudiant accompagné d’une bourse de 1000$. Un Prix du public sera enfin remis lors de la clôture.

Les Sommets du cinéma d’animation de Montréal sont rendus possibles grâce à la collaboration du Ministère de la Culture et des Communications, le Conseil des arts du Canada, le Conseil des Arts de Montréal, Téléfilm Canada, la Régie du cinéma, la Caisse de la Culture Desjardins, Framestore, l’Office national du film du Canada, le Centre Phi, la Cinémathèque québécoise, le Consulat général des États-Unis à Montréal, la Délégation Wallonie-Bruxelles, Unifrance, Axia Films, Métropole Films, Kaibou, RIDM, FCVQ, Festival Stop Motion, FIFEM, Le Devoir, Cartoon Brew, Médiafilm, Qui fait quoi et Zone Festival.

Billetterie et informations générales

Billets disponibles à partir du 14 novembre à la Cinémathèque québécoise, 335, boul. de Maisonneuve Est, Montréal- Métro Berri-UQAM

Tarification : Adulte 10 $; 4-16 ans, étudiants et aînés 9 $; Passeport des Sommets 50 $

Les Sommets du cinéma d’animation sont un festival international consacré à l’animation sous toutes ses formes, du patrimoine aux nouveaux médias en passant par la production actuelle. Pendant cinq jours, Montréal vibre au rythme de l’animation ! Uniques au Québec, les Sommets célèbrent un art qui a historiquement fait connaître le Québec et le Canada dans le monde entier.

Plus d’informations :

Site Internet: http://www.cinematheque.qc.ca/fr/sommets
Facebook: https://www.facebook.com/sommets.animation

Bande-annonce :

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / animation / Cinéma / Événements / Festival / Prix