fbpx

Téléfilm Canada lance son programme de développement 2020-2021, qui comporte un nouveau volet destiné aux personnes racialisées/minorités visibles

Téléfilm Canada lance son programme de développement 2020-2021, qui comporte un nouveau volet destiné aux personnes racialisées/minorités visibles

Un financement supplémentaire pour améliorer accès et possibilités pour les cinéastes 

Téléfilm Canada annonce les modalités et les dates de dépôt des demandes pour le programme de développement 2020-2021, y compris pour le nouveau volet destiné aux personnes racialisées/minorités visibles. Cette enveloppe d’investissement supplémentaire de 500 000$ vise à réduire les barrières d’accès au financement des projets de développement. Le nouveau volet, qui s’ajoute aux volets de développement existants, est destiné aux sociétés émergentes et établies qui sont majoritairement détenues et contrôlées par des personnes qui s’auto-identifient comme racialisées/minorités visibles.

Le volet de développement destiné aux personnes racialisées/minorités visibles est l’une des premières initiatives associées au plan d’action de Téléfilm sur l’équité et la représentation, qui a pour objet de promouvoir une plus grande équité dans l’industrie audiovisuelle canadienne. Ce nouveau volet ouvrira le 5 octobre prochain. Les projets soumis dans le cadre du volet destiné aux personnes racialisées/minorités visibles seront évalués par un jury externe comptant une représentation de personnes racialisées/minorités visibles.

Téléfilm a par ailleurs élargi les critères d’admissibilité au volet sélectif du programme de développement pour accorder une plus grande souplesse aux sociétés qui n’ont pas eu accès au programme par le passé. Ainsi, les sociétés qui ont produit un long métrage canadien qui a été présenté en première à un festival admissible peuvent maintenant présenter une demande et ce, même si ce projet n’est pas sorti en salles. Téléfilm a également porté le nombre de projets admissibles au financement dans le cadre du volet sélectif à deux par requérant, à raison de 15 000 $ par projet.

Pour être admissible à un financement dans le cadre du volet automatique, les requérants doivent maintenant avoir un pointage de feuille de route qui les rend admissibles à un soutien global égal ou supérieur à 30 000 $. Pour de plus amples renseignements sur le calcul du pointage total de la feuille de route, veuillez consulter la page Web du programme.

Les requérants admissibles à un financement dans le cadre des volets automatique et sélectif seront avisés d’ici le 17 août de leur admissibilité et du montant auquel ils sont admissibles via le fil de nouvelles de leur compte Dialogue. Les nouveaux clients sont invités à communiquer avec leur représentant régional.

Pour contribuer à l’atteinte d’un portfolio plus représentatif, toutes les sociétés qui présentent une demande dans l’un ou l’autre volet du programme de développement auront l’opportunité de s’auto-identifier comme étant majoritairement détenues et contrôlées par des personnes racialisées/minorités visibles. Téléfilm comprend l’importance de la collecte de données et poursuit ses échanges avec les intervenants de l’industrie quant aux étapes à suivre. D’autres renseignements suivront.

Le volet autochtone du programme de développement demeure inchangé.

Les cinéastes admissibles peuvent présenter leurs projets dans n’importe quel volet auquel ils sont admissibles.

Téléfilm acceptera les demandes relatives aux volets automatique, sélectif et autochtone à compter du 24 août. Téléfilm encourage les requérants à déposer leurs demandes le plus tôt possible.

Pour un complément d’information, veuillez consulter les principes directeurs du programme.

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Avis à l'industrie / Cinéma / Financement