fbpx

CinÉcole, action concrète pour l’avenir du cinéma québécois en salle

CinÉcole clôt l’année scolaire 2015-2016 sur un bilan record.

En effet, l’activité de sensibilisation du jeune public au cinéma québécois de qualité a accueilli 5211 élèves du secondaire, soit 40% de plus que l’année précédente (3703), pour un total de 27 projections dans 5 villes.

Après sept saisons au compteur, l’utilité de CinÉcole n’est plus à démontrer.

À preuve : le plus récent long métrage vu en salle par les jeunes du secondaire était américain, dans une proportion effarante de 94%. «Cette statistique, recueillie par sondage auprès des jeunes participants de CinÉcole (cf. tableau), confirme l’urgente nécessité de développer le goût du jeune public pour les films d’ici», déclare Martin Bilodeau, rédacteur en chef de Mediafilm, l’organisme qui pilote CinÉcole, en partenariat avec la Régie du cinéma.

Ann Champoux, présidente de la Régie du cinéma, abonde : «Par son action concrète et son offre alléchante de projections gratuites en salles pour les jeunes du secondaire, CinÉcole applique une des plus importantes recommandations faites par le récent Groupe de travail sur les enjeux du cinéma».

Très populaire auprès des enseignants, le tendre et émouvant Paul à Québec, de François Bouvier, d’après la bande dessinée de Michel Rabagliati, a été projeté devant 2497 élèves, soit 48% des participants. L’expérience de ces derniers a été enrichie par la visite des productrices Nathalie Brigitte Bustos et Karine Vanasse, ainsi que de l’auteur Michel Rabagliati, venus répondre à leurs questions après la projection.

Guibord s’en va-t-en guerre, l’excellente comédie de Philippe Falardeau sur l’exercice périlleux de la démocratie parlementaire, a pour sa part été applaudi par 1683 élèves à travers la province. M. Falardeau, ainsi que ses interprètes Irdens Exantus et Clémence Dufresne-Deslières, ont participé à plusieurs séances, pour le plus grand bonheur des jeunes spectateurs.

Par ailleurs, le 17 décembre 2015 a marqué la naissance d’un nouveau volet : CinÉcole Classique, avec la projection à la Cinémathèque québécoise du chef-d’oeuvre Les Ordres, de Michel Brault, devant 170 élèves de l’école secondaire Sophie-Barat. Après la séance, la comédienne Louise Forestier s’est généreusement prêtée à l’exercice de la session questions-réponses.

Mediafilm travaille à l’élaboration de la saison 2016-2017 de CinÉcole, qui vise à rejoindre 7500 jeunes spectateurs. Il s’agit là de la première étape d’un plan de développement sur 5 ans qui prévoit atteindre un auditoire de 20 000 élèves d’ici le printemps 2021.

 

CinÉcole STATS
CinÉcole est une activité gratuite pilotée par Mediafilm, en partenariat avec la Régie du cinéma, dont la mission consiste à sensibiliser les jeunes spectateurs au cinéma québécois de qualité sur grand écran. Outre la Régie du cinéma, CinÉcole est aussi soutenu par Téléfilm Canada, le Conseil des arts de Montréal et la Fondation René Malo.http://www.moncinecole.ca

Mediafilm est le premier fournisseur de contenu cinématographique en français en Amérique du Nord. L’agence de presse, responsable de l’attribution des cotes (1 – Chef-d’œuvre à 7 – Minable), fêtait en 2015 son 60e anniversaire. www.mediafilm.ca

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Cinéma / Événements