Le Centre Phi annonce un automne chargé

Le Centre Phi annonce un automne chargé

Vedettes internationales et gratin de la musique indie offriront plusieurs premières montréalaises et de grands retours attendus.

 

Tout l’automne, le Centre Phi accueillera des artistes d’ici et d’ailleurs, incluant plusieurs lancements d’albums et les premières prestations d’artistes canadiens émergents dans le cadre de l’initiative CNA Présente partout au pays. La rentrée s’annonce décidément excitante avec de tout pour tous les goûts!

Série CNA Présente partout au pays

Le 15 septembre, lors de leur premier spectacle à Montréal, le quintette ontarien Common Deer séduira les amateurs avec la folk-pop résolument anti-nihiliste de son deuxième EP simplement intitulé II. La reine de la doom soul Cold Specksviendra clore cette première série de prestations le 1er décembre, dans un spectacle inspiré de son tout nouvel album Fool’s Paradise.

Un automne de spectacles en rafale

Pierre Kwenders

L’Afro-Canadien Pierre Kwenders a choisi le Centre Phi pour le lancement, le 13 septembre, de son nouvel opus MAKANDA at the End of Space, the Beginning of Time, où le hip-hop old-school se métisse de sonorités africaines. Reconnu pour sa capacité de rapper en cinq langues qui lui donne une liberté artistique hors du commun sur les plans lyrique et esthétique, le chanteur nous promet une soirée des plus enflammées. À noter que son nouvel album a été entièrement réalisé par Fly Guy Dai, aussi connu sous le nom de Tendai Maraire, du groupe Shabazz Palaces.

Illa J + The Marshens

Le chanteur, auteur, rapper et producteur Illa J sera des nôtres le 16 septembre dans le cadre de POP Montréal. Ancien membre du groupe légendaire Slum Villafe et frère de l’icône hip-hop J Dilla, l’artiste nous présentera un spectacle double débutant par une prestation solo autour de son nouvel album Home. Par la suite, il se joindra à The Marshens, en grande première devant public pour le lancement de leur premier album éponyme. The Marshens, le collectif regroupant Illa J, Atamone, Fawna et L.E.K., propose un mélange éclectique de hip-hop alternatif, de R&B/soul, d’électronique et de pop-rock. S’il s’agit d’une primeur pour le groupe, chacun des membres affiche une carrière solo accomplie.

Yelle

Le 6 octobre, le groupe iconique de la pop française s’arrête au Centre Phi à l’occasion de la tournée Club Party. La formation française, constituée de la chanteuse Julie Budet, de Jean-François Perrier et de Tanguy Destable, s’est fait connaître en publiant sa chanson Je veux te voir sur MySpace en 2005. Depuis, Yelle a signé trois albums et fait le tour du monde. Habitué du festival Coachella, le groupe suscite une grande ferveur de ce côté de l’Atlantique puisque le spectacle se tiendra à guichets fermés.

Luke Sital-Singh

L’auteur-interprète britannique, dont la pop folk hyper mélodique se retrouve régulièrement dans les bandes sonores de grandes séries américaines (Grey’s Anatomy, Suits), sera de passage à Montréal le 7 octobre. Son nouvel album, Time is a Riddle, se penche sur le temps et son passage, le doute, la peur et leurs conséquences. Sital-Singh se fait rassurant; on y retrouvera aussi des choses joyeuses et les mélodies accrocheuses qui font déjà sa marque de commerce.

AfrotroniX

Le 20 octobre, AfrotroniX fera danser les amateurs avec sa fusion de musique électronique, de rythmes africains et de blues touareg mettant en vedette un DJ électro, des instruments live, des performances de danse africaine urbaine et de l’art numérique. Découvert au festival AFROPUNK à Paris l’année dernière, AfrotroniX est une création originale du fameux guitariste tchadien Caleb Rimbtobaye, qui vit maintenant à Montréal et a travaillé avec les Young Paris, Vieux Farka Touré et Brian Kennedy (Rihanna, Chris Brown) de ce monde…

Flying Hórses

Wurlitzer, célesta, glockenspiel, cloches, carillons, boîtes à musique et violoncelle: Flying Hórses, project de la compositrice et musicienne montréalaise Jade Bergeron, promet de nous étonner avec le fruit de son premier album Tölt, présenté au Centre Phi le 27 octobre. De l’Islande à Vancouver, en passant par le Festival international de jazz de Montréal en 2016, Flying Hórses se fait déjà remarquer – pas étonnant quand on considère que Tölt a été enregistré en Islande avec Biggi Birgisson, producteur de Sigur Rós, rien de moins.

Plusieurs primeurs aussi en novembre

Novembre promet de réserver de tout aussi belles surprises et spectacles qui iront du jazz arabique à la pop baroque et au post-métal. L’ensemble franco-méditerranéen Golan, qui mélange la musique arabe traditionnelle et le jazz, lancera le bal dès le 2 novembre et viendra nous présenter son album Al Joulan Vol. 2, dans le cadre du Festival du Monde Arabe de Montréal. Le 3 novembre, ce sera au tour de Susanne Sundfør, une habituée des palmarès norvégiens, de faire vibrer les planches au son de la pop baroque de son sixième album, cette fois dans le cadre de POP Montréal. Le 23 novembre, le groupe montréalais Land of Talk mettra fin à une pause de sept ans pour renaître avec l’album Life After Youth et un nouveau spectacle porté par un rock poétique. Le mois se conclura le 30 novembreavec une soirée cathartique du quatuor de post-métal Ex Eye et son instigateur, le saxophoniste expérimental Colin Stetson.

Tous les détails et billets à centre-phi.com

***

Liens associés

Le Centre Phi sur Facebook: facebook.com/phicentre
Le Centre Phi sur Instagram: instagram.com/phicentre
Le Centre Phi sur Twitter: twitter.com/phicentre

Phi

Phi est un pôle culturel et artistique multidisciplinaire qui cultive tous les aspects de la création, de l’élaboration, de la production et de la diffusion. Au carrefour de l’art, du cinéma, de la musique, du design et de la technologie, Phi provoque des rencontres inattendues entre les artistes et les publics grâce à une programmation éclectique et à la création de contenus originaux.

Fondé et dirigé par Phoebe Greenberg, Phi exerce ses activités à partir du Centre Phi, à Montréal, Canada.

Plus d'articles dans Actualités / Événements