fbpx

Les derniers vilains : l’histoire rocambolesque des lutteurs Vachon

De tous les lutteurs, les Vachon figurent clairement parmi les plus connus au Québec!

Après tout, qui n’a pas entendu parler de « Mad Dog » et « The Butcher », ces batailleurs qu’on aimait tant détester? Le mercredi 8 janvier 2020 à 20 h, Télé-Québec propose le plus récent film de Thomas Rinfret, sorti en salle au début de décembre : Les derniers vilains. Une rencontre à la fois drôle et touchante avec le dernier survivant du clan Vachon : Paul « The Butcher ».

« Il y a des histoires vraies qui sont si fantastiques qu’on croirait qu’elles ont été fabriquées de toutes pièces! » [narration amenée d’une voix singulièrement rocailleuse par le comédien Roger Léger]

Les derniers vilains se présente comme un étonnant voyage dans le temps avec Paul « The Butcher » Vachon. Le dos courbé par ses 80 ans mais la mémoire encore bien pleine de souvenirs intarissables, Paul fait revivre la lutte, les excès, les combats, les blessures, les huées puis l’amour des partisans en délire. Clairement, la vie des Vachon est rocambolesque, un peu comme une suite infinie d’anecdotes.

Lorsqu’il raconte ses aventures au cinéaste, Paul sent qu’il s’agit peut-être de son ultime occasion de dévoiler l’histoire fantastique des lutteurs de sa famille. « J’ai répondu « j’arrive » chaque fois que Paul me disait « viens ». Parce que je sentais qu’il n’en avait peut-être pas pour très longtemps, mais surtout parce que j’étais accro », confie Thomas Rinfret, qui a suivi le héros des Derniers vilains dans son invraisemblable vie de vagabond aux quatre coins de l’Amérique ces quatre dernières années.

La critique et le public ne tarissent pas d’éloges

Non seulement Les derniers vilains a-t-il reçu un peu plus tôt cette année le Prix du jury cinéphile — Premier long métrage au Festival de cinéma de la Ville de Québec, mais il a également été le coup de cœur du public au Festival international du cinéma francophone en Acadie.

« Un film remarquable, drôle, intelligent, touchant. » — Robert Lepage

« Ce film-là informe, fascine et émeut. » « [Paul Vachon], c’est un coup de foudre pour tout le monde qui va regarder ce documentaire. » — Pénélope McQuade | 95.1 FM

« On aime : le talent de conteur de Vachon. L’humanité du propos. L’intelligence de la réalisation. » — Éric Moreault | Le Soleil

« Un magnifique retour dans le temps.  » — Catherine Brisson | 98.5 FM

« Les inconditionnels du clan Vachon vont se délecter […]. » — André Lavoie | Le Devoir

Sur lafabriqueculturelle.tv : Paul « The Butcher » Vachon dans le ring du cinéma

Pilier de ce documentaire, Paul, dans le dernier tournant de sa vie, est le survivant de la célèbre famille Vachon. On retourne bien sûr dans le passé tumultueux de sa carrière de lutteur, mais on y fait surtout la rencontre d’un homme à la trajectoire exceptionnelle et unique, à la personnalité authentique et attachante(1).

Les derniers vilains
Scenario : Annick Charlebois, Thomas Rinfret
Réalisation : Thomas Rinfret
Produit par : Valérie Bissonnette, en collaboration avec Vito Balenzano et Bruno Rosato
Production : Vélocité International et Divertissement Breakout — Québec, 2019

À propos de Télé-Québec

Télé-Québec est le média public à vocation éducative et culturelle du Québec. Multiplateforme, Télé-Québec propose une programmation unique qui a pour but de cultiver le goût du savoir, de favoriser l’acquisition de connaissances, de susciter la réflexion, de promouvoir la vie artistique et culturelle d’ici ainsi que de refléter les réalités régionales et la diversité du Québec. Outre son siège social établi à Montréal, la Société compte 10 bureaux régionaux. On peut suivre Télé-Québec sur FacebookTwitter et Instagramtelequebec.tv

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Cinéma / Télévision