fbpx

Fantasia dévoile les premiers titres québécois et l’affiche de sa 22e édition

Fantasia dévoile les premiers titres québécois et l’affiche de sa 22e édition, du 12 juillet au 1er août 2018

Le festival international de films FANTASIA sera de retour à l’Université Concordia, à la Cinémathèque québécoise et au Musée McCord du 12 juillet au 1er août 2018 pour célébrer sa 22e édition.

Plus que jamais cette année, FANTASIA promet de faire une place importante au cinéma québécois en présentant une centaine de courts métrages de créateurs locaux ainsi que plusieurs longs métrages d’ici, en plus de rendre hommage à une figure marquante de l’industrie grâce au prix Denis-Héroux qui est remis depuis 2016 à un artiste ou un artisan afin de souligner une contribution exceptionnelle au développement du cinéma de genre et du cinéma indépendant québécois.

 

C’est donc avec fierté que Fantasia dévoile dores et déjà 2 longs métrages réalisés par des membres de la génération montante des cinéastes québécois. Le Festival présentera tout d’abord la première canadienne du succès de Sundance signé du trio RKSS (François Simard, Anouk Whissell et Yoann-Karl Whissell), SUMMER OF ’84 dans le cadre d’un événement-gala lors du week-end d’ouverture. Ce second film du trio de cinéastes québécois adoré des fans succède à leur célébré premier long métrage de 2015, TURBO KID. SUMMER OF ’84 est un thriller tendu mettant en vedette Rich Sommer (MAD MEN), où RKSS déploie une approche complètement différente que ce qu’ils ont fait auparavant.

 

« François, Anouk et Yoann font absolument partie de la famille ici », confie le codirecteur de Fantasia, Mitch Davis. « De bien des façons, ils sont le fer de lance de toute une génération de réalisateurs et réalisatrices de cinéma de genre québécois qui ont grandi à Fantasia et qui épatent désormais le monde entier. Nous sommes ravis de présenter la première projection de SUMMER OF ’84 au pays, pour tout ce qu’il représente, démontrant la saisissante polyvalence de RKSS en tant que raconteurs d’histoire tout en marquant leur première expérience de réalisation d’un scénario qu’ils n’ont pas écrit, avec comme résultat un véritable coup de circuit. Il n’y a rien qu’ils ne peuvent pas faire. »

 

Puis, le Festival présentera le long métrage omnibus MONTREAL DEAD END qui regroupe une pléiade de sketches réalisés par 18 réalisateurs et réalisatrices émergents, parmi lesquels Rémi Fréchette, Eve Dufaud, Jimmy Pettigrew et Priscillia Piccoli. En fait, MONTREAL DEAD END est plus qu’un film, c’est littéralement le manifeste d’une génération montante de cinéastes qui crie haut et fort leur amour et leur volonté de réaliser du cinéma de genre au Québec. Après une projection test au Festival international du film fantastique de Bruxelles devant une salle comble et réceptive, l’équipe entière sera à Montréal pour présenter la première mondiale de la version définitive au festival cet été.

Notons par ailleurs que l’affiche officielle du Festival est une nouvelle fois conçue par l’illustrateur montréalais Donald Caron, qui assure la direction visuelle du festival depuis 2011.

 

 

En outre, le Festival rappelle aux cinéastes québécois qu’ils peuvent soumettre leurs films jusqu’au 1er mai. Cette année, le festival, dans le cadre de sa section Les Fantastiques Week-ends du cinéma québécois, remettra plus de 50 000 $ en prix, dont un grand prix en argent, gracieuseté de Vidéotron. Ces prix sont remis par un jury professionnel dont les membres seront confirmés bientôt. Le formulaire de soumission est disponible au www.fantasiafestival.com

***

Partager cet article

Plus d'articles dans Actualités / Cinéma / Événements / Festival